Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 13:53

 

cohabitation-couple-separes"Quand l'Amour va tout va !", mais qu'en est-il lorsque les sentiments s'en sont définitivement allés, quand l'on n'éprouve plus rien pour son conjoint, voire pire, quand le dédain, la rancune ou même la haine ont remplacé ce qui unissait ce couple au quotidien et qu'en plus l'on doit continuer à vivre sous le même toit ? Contraints à vivre ensemble alors que tout les sépare aujourd'hui, comment aborder cette très pénible phase de cohabitation forcée où chacun revendique ardemment sa liberté individuelle et son espace vital…


Cette situation critique est bien plus répandue qu'on ne pourrait le penser, en effet beaucoup de couples pourtant en parfaite rupture consommée ne peuvent pas forcément quitter le domicile conjugal et donc vraiment "se séparer dans les faits", ils le sont effectivement dans leurs têtes mais doivent irrémédiablement continuer à se côtoyer chaque jour en partageant le même lieu de résidence. Cela engendre d'autant plus de conflits supplémentaires que la promiscuité est un facteur aggravant, forçant l'un et l'autre à se voir alors qu'ils "ne peuvent plus s'encadrer", le rapport de forces continuel et le stress induit sont deux éléments qui minent encore plus la relation au quotidien, laquelle peut devenir assez rapidement très explosive ! 

   

Alors que faire pour limiter la casse ou pour éviter que l'ambiance, déjà très difficile, ne tourne au pugilat ou à la guerre civile d'une pièce à l'autre ? Chaque situation de cohabitation étant différente, il est risqué de donner des conseils généraux sans tomber dans des schémas erronés qui ne feront qu'amplifier la crise en cours. Par conséquent je vais donner trois grandes orientations principales en fonction de trois types de situations spécifique :

 

- Première typologie, assez rare, le couple ne se déchire pas, il est conscient qu'il ne peut plus coexister sous la bannière de l'Amour (dont nous ne définirons pas les causes), il se parle encore, il cherche à trouver un compromis acceptable pour chacun. Notons que cette configuration, bien que très minoritaire mais néanmoins existante, tend à se développer dans les couples dits "modernes"… Peut-être que la psychologie et la logique ont toutes deux arrondi les angles de la rupture en instaurant un statu quo permettant à la fois le dialogue et la recherche de solutions constructives et libératrices pour les partenaires. Car même s'il n'y a plus d'Amour, le respect est encore présent et impose que l'on ne doit pas sortir les armes pour s'entredéchirer puisque cela, de toute façon, n'arrangerait certainement pas les choses, bien au contraire !

 

La solution sera alors trouvée, ou décidée, souvent intelligemment de concert par les deux anciens partenaires. Généralement aussi parce que les deux ont retrouvé simultanément l'Amour ailleurs et qu'ils savent qu'il est préférable d'aller assez vite pour dénouer l'écheveau sentimental et reconstruire dans un autre lieu, avec l'autre qui attend le dénouement, impatiemment… Dans ce cas, la cohabitation n'est qu'une simple formalité qui ne dure pas, qui est vécue comme neutre, voire comme un tremplin sur un nouvel avenir, chacun de son côté en reconstruisant un nouveau nid tout neuf !


- Évidemment, tout ne se passe pas toujours de manière aussi sage et tranquille, dans notre deuxième configuration, le couple n'a pas cette possibilité de quitter le domicile commun rapidement et aucun des deux ne trouve de solution satisfaisante dans l'immédiat sur ce point. Alors se développent de multiples tensions, des jalousies, des mesquineries qui peuvent très vite pourrir lentement mais sûrement la vie des deux protagonistes, à l'usure comme un poison à lente toxicité…

Cette situation est généralement due à un déséquilibre fort : l'un des deux "a trouvé ailleurs" et a quitté l'autre, qui ne l'a ni accepté ni encore véritablement compris, et qui hélas, reste ainsi en position de faiblesse, seul(e) et sans solution ni perspectives positives à courte échéance. Cette typologie "N°2" est destructrice pour l'un et entraîne assez rapidement sa déchéance sous la forme d'une dépression plus ou moins grave tandis que l'ancien conjoint dispose d'une Vie amoureuse "à l'extérieur" et peut s'en accommoder un certain temps sans trop en pâtir…

Nous avons ici la situation classique la plus répandue, celle du conjoint qui trompe ouvertement tout en étant encore effrontément présent au domicile, sans aucune gêne apparente. Si rien ne bouge, alors l'enlisement persiste et se transforme en une terrible inertie sur la durée… D'un côté un partenaire qui vit pleinement une relation à l'extérieur, de l'autre le conjoint en attende d'un éventuel changement salutaire, voire d'un retour de l'être aimé… ou (au "moins pire") dans l'équivalence : aussi en recherche d'une relation amoureuse extérieure, si néanmoins le contexte ne l'a pas définitivement laminé et contraint à rester dans un état dépressif grave. La seule solution saine serait le départ définitif du domicile, soit de l'un, soit de l'autre, mais dans tous les cas ne pas laisser perdurer ce marécage sentimental.


- Troisième configuration, la plus problématique : ils ne s'aiment plus, ils sont encore sous le même toit et… ils ne cherchent pas ailleurs ! Par habitude, beaucoup de couples peuvent ainsi longuement coexister sans s'aimer. Qu'ils se le disent ouvertement ou non, c'est-à-dire que leur vie soit à couteaux tirés à la maison ou plutôt dans le style "entente cordiale", l'on peut sans se tromper (puisque c'est aussi le cas) avoir un enlisement destructeur et progressif ou bien au contraire violemment explosif, tout comme les volcans ! En effet, "méfions nous de l'eau qui dort", irrémédiablement une telle situation n'engendre toujours au bout du compte que de la frustration, du ressentiment et de l'amertume. Le meilleur moyen de s'en sortir indemne avant la catastrophe finale est de consulter un(e) spécialiste du couple pour enfin faire le point et désamorcer la bombe, qui de toute façon finira par détruire l'un des individus, voire les deux si rien n'est fait…


Comme à son niveau chacune des trois situations génériques énumérées reste problématique et toujours profondément différente d'un couple à l'autre dans la réalité, je ne peux que conseiller de prendre rendez-vous pour justement établir plus clairement "l'état des lieux" en apportant des solutions très ciblées.

 

N'hésitez pas à me soumettre votre problématique amoureuse ou conjugale via mon site (en cliquant sur ma bannière ci-dessous) ou en me joignant directement par téléphone aux 01.73.58.36.36 ou 06.50.75.95.14 (numéros directs non surtaxés). À très bientôt pour sortir enfin de l'impasse et vivre pleinement !

Partager cet article

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Separation - Rupture
commenter cet article

commentaires