Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 13:37

Peur_d-aimer_et_d-etre_abandonne.jpg

La peur de souffrir, d'être abandonné(e), trahi(e), humilié(e) nous empêche souvent de vivre de nouvelles expériences positives dans notre vie affective. Nous gardons toujours fraîchement en mémoire un ou plusieurs souvenirs douloureux réactivés dès que nous éprouvons des sentiments amoureux, c'est un terrible frein à l'engagement, à la communication véritable et à l'expression sincère de ces mêmes sentiments.

 

Heureusement, dans nos vies il nous arrive tous aussi de faire régulièrement appel à des "pensées positives", souvent sans même nous en rendre compte la pensée positive est la résultante de nos expériences face à la satisfaction de nos besoins ou de nos envies, certains sont parfaitement sous notre contrôle:

 

- J'ai faim, je mange, je suis rassasié(e) je me sens mieux

- Je suis fatiguée, je vais dormir je me sens bien reposé(e)

- Envie d'écouter de la musique, je me branche en stéréo

- Mon corps à besoin de bouger, je fais 1 heure de jogging

 

D'autres besoins sont satisfaits par la résultante d'une interaction immédiate que l'on ne contrôle pas forcément:

 

- Mon conjoint me dit qu'il m'aime, je me sens heureux(se)

-Je reçois une mauvaise nouvelle, je suis soudain attristé(e)

- Mon ami(e) me prend dans ses bras, je ressens du plaisir

- je me coince les doigts dans une porte, j'ai évidemment mal

 

Et pour finir il est des besoins "projetés dans le futur" non assouvis dans le présent mais qui nous rendent néanmoins heureux:

 

- Je partirai bientôt en vacances avec ceux que j'aime

- Dans quelques mois j'aurai une augmentation de salaire

- Mon (ma) partenaire me dit qu'il a un cadeau pour moi

- Je passe le Week-End prochain avec mon (ma) chéri(e)

 

Nous pouvons donc constater que la pensée positive est associée à la notion de plaisir et que notre cerveau a imprimé qu'il était agréable d'imaginer où de revivre différentes situations qui nous procurent ce plaisir. Ce sont donc nos expériences personnelles qui forgent nos croyances et éveillent en nous un état émotionnel (douleur, tristesse, joie, confiance, plaisir, etc…).Mais alors pourrions nous vaincre une peur ou une angoisse résiduelle en utilisant une pensée positive créée instamment à cet effet ?

 

Evidemment ce serait aller vite en besogne que de s'imaginer qu'une simple pensée positive pourrait résoudre tous nos problèmes et influencer positivement notre existence et notre perception de la vie, d'autant plus si nos ancrages en référence au passé sont lointains et flous, mais c'est bien la mémorisation d'une sensation déplaisante (abandon, trahison, humiliation, souffrance, etc…) qui nourrit le présent de nos peurs et de nos incertitudes, chaque fois que nous nous retrouvons devant une situation déplaisante notre mémoire va réactiver notre référentiel émotionnel et faire ressurgir nos peurs passées, nous pensons alors, que le seul moyen de nous protéger d'une situation potentiellement dangereuse pour notre bien être sera de la fuir ou de l'éviter afin qu'elle n'engendre plus jamais d'émotions douloureuses entraînant par là même une situation pernicieuse sans issue ou alternative.

 

La pensée positive permet de vivre une expérience agréable par substitution d'un souvenir désagréable, par son effacement ou son remplacement nous ne reproduisons pas le schéma négatif initial... nous le substituons en un tout nouveau présent plus agréable, nous remodelons d'emblée le présent via une expérience positive et ainsi agissons sur nos vies pour aller de l'avant en laissant nos peurs de côté.

 

La fuite (ou l'évitement) ne résout pas les problèmes, bien au contraire, et c'est plutôt en vivant des expériences renouvelées sous un angle différent que nous enrichissons notre MOI d'une nouvelle palette d'émotions plus engageantes, ainsi nous abordons autrui avec une  autre ouverture d'esprit, tant  avec les personnes partageant notre vie, qu’avec de futures relations qui n’ont pas pour vocation de se terminer avant même d’avoir commencées… Alors soyez positifs !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires