Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 08:27

crise_de_couple_comment_faire.jpgUn couple en crise n'arrive plus à dépasser la colère ou le sentiment d'injustice et bien évidement c'est souvent toujours l'autre qui est la cause de nos problèmes.


- Il ne se remet jamais en cause

- c'est toujours de ma faute

- il ne veut jamais rien faire

- le dialogue devient impossible

 

Ce sont nos attentes et/ou nos dépendances à l'autre qui génèrent nos frustrations, alors même qu'il faudrait justement accepter et préserver une autonomie essentielle pour le bien de chacun au sein du couple.

 

Il me paraît donc nécessaire pour désamorcer un conflit d'accepter les différences de point de vue de chacun, car bien souvent les deux conjoints sont de bonne foi.


Il n'est pas rare que l'un des deux partenaires attende de l'autre du changement.

 

- il n'a qu'à faire des efforts pour améliorer la situation

- il sait parfaitement ce qu'il faut faire pour que ça aille mieux

- Ce n'est pas compliqué ce que je lui demande !

- Il doit faire exprès d'agir de cette manière...

 

Intégrer l'acceptation des attentes et des besoins du partenaire permet alors de trouver des solutions pour sortir de la crise.

Forte de mon expérience, je constate une dominante dans les revendications du couple.

 

La femme réclame souvent à son conjoint "plus de présence" et l'exprime par la plainte et l’impuissance.

L'homme exige le plus souvent des explications  "tu étais où avec qui" et l'exprime par la peur et la jalousie.

 

Notre mal être est lié à notre statut de victime au sein du couple, nous attendons de notre conjoint la reconnaissance de notre statut de victime qu'il nous refuse arguant à son tour qu'il est lui-même dans son bon droit. Quoi qu'il en soit il n'est jamais agréable de communiquer de la sorte (mode reproche) car nous ne sommes pas entendus et je dirai même que notre conjoint à alors tendance à nous mettre à distance, cela implique une posture de "non communication en cascade".

 

Si nous ne sommes pas entendus quand nous véhiculons notre peur ou notre impuissance nous attirons l'attention de notre conjoint en formulant des alternatives et ou des solutions. C'est par votre capacité à proposer des solutions et par votre refus d'une posture de victime qu'il y a alors un changement visible et positif au sein de la relation de couple.

 

Gardez bien à l'esprit que votre conjoint n'est pas votre bâton de vieillesse sur lequel vous devez vous reposer, l'amour que vous vous prodiguez n'est pas acquis il est fragile et peut s'éteindre à tout moment pour des histoires triviales de machine à laver, de courses, de rangements

 

Parfois, parce que nous sommes défaillants, nous attendons que notre conjoint prenne le relais, anticipe, devine nos besoins et s'il n'agit pas nous lui en voulons de ne pas prendre conscience de notre fatigue et de ne pas reprendre le flambeau pour maintenir la maison à flot. Mais peut-il (elle) réellement deviner cette appel invisible qui n'est pas formulé, notre partenaire n'est ni un expert en psychologie ni un médium extralucide en attente de nos moindres volontés alors sachez communiquer explicitement sans pour autant imposer une situation conflictuelle de manière inconsciente ou obscure.

 

Faut-il que la maison soit nécessairement rangée, le linge repassé ? et si vous vous accordez 48h00 pour vous reposer que se passera t-il ?

 

Il ne tient qu'à vous de définir le sens de vos vies, les contraintes, la rancœur, la plainte, l'impuissance, êtes vous prêts à vous perdre, à tout perdre dans votre couple au nom de vos intransigeances personnelles, de vos propres doutes ou de vos manques.

 

Sachez "lâchez prise", il suffit la plupart du temps d'un sourire, d'un mot ou d'une attention pour désamorcer un conflit larvé, et vous l'aurez compris : s'il est nécessaire de dialoguer pour améliorer son quotidien c'est en adoptant une posture d'ouverture que l'on peut se faire entendre de façon constructive et positive.

 

Sachez faire la différence entre l'urgent et l'important, soyez exigeant pour vous-même plutôt que de projeter vos attentes ou vos exigences sur votre partenaire.

 

Et puis si votre vie de couple n'est plus qu'une succession de revendications ou de frustrations, et qu'il vous semble avoir complètement épuisé votre "capital amour", alors vous avez encore le choix salutaire de quitter cette vie de couple qui ne vous convient plus, ni pour vous-même ni pour votre partenaire, c'est le meilleur service que vous pouvez vous rendre réciproquement.

 

 

"Dans un couple, peut-être que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux, c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre." Jacques Salomé

 

"Le couple est une réunion de deux personnes qui font rarement la paire." Adrien Decourcelle


"Pourquoi l'amour et la souffrance vivent-ils ensemble ? Parce que c'est un couple." Michel Conte

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires