Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 12:20

fidelite_infidelite_couple.jpgAvant de nous pencher assidûment sur ce grand thème de l'infidélité et, par contrecoup de la fidélité, il est nécessaire de bien définir le terme pour savoir de quoi nous parlons exactement tant le sujet est complexe et par certains abords peut aussi être très ambigu ou flou dans nos esprits vagabonds. En effet, allons-nous appeler "infidélité" le simple regard appuyé longuement et porté de haut en bas par le conjoint sur les formes séduisantes d'une jolie créature croisée dans la rue... ou bien faut-il passer à l'acte pour véritablement entrer dans le sujet... sans vouloir faire ici un jeu de mots néanmoins assez à propos.

 

Mais avant tout, il serait déjà préférable et nécessaire d'effectuer un petit rappel d'ordre légèrement historique pour nous remettre simplement en mémoire rapidement toute l'évolution des rapports Hommes-Femmes en seulement quelques décennies, non seulement en matière de sexualité puisque les moyens de contraception ont changé radicalement la donne dans ce domaine, mais aussi, et surtout en matière de moeurs, ou, plus précisément et de manière générique en ce qui concerne la notion même de sentiments amoureux, de relation de couple, d'engagement à l'autre, de rapport à la séduction, de notion de bonheur à deux, de fantasmes et de désirs, et évidemment de plaisir(s) et sexualité(s) partagés... Comme nous le voyons, l'ensemble de ces paramètres cruciaux qui forment à eux seuls une multitude de combinaisons psychologiques et de choix personnels de vie, sont autant d'options qui rentreront en compte dans la perception même de la fidélité envers son conjoint, lorsqu'il y en a un bien défini...

 

De même, et très justement nous touchons aussi un deuxième point décisif à mettre en pleine lumière : à notre époque contemporaine, le conjoint ou le (la) partenaire, dispose d'un statut tout aussi mouvant qui ne donne plus autant de place au "pacte sacré du mariage" et de l'engagement durable et total à vie. Alors, dans de telles conditions de renouveau, d'alternance de pensée, de mouvement et d'évolution de la société et des mentalités, faut-il encore concevoir la fidélité comme une valeur phare au risque de paraître désuet ou de passer pour un esprit passéiste ? En d'autres termes, la fidélité est-elle encore une notion de notre époque, pouvons-nous simplement encore "être fidèle" à l'heure de la communication multicanal, d'internet et de ses "moyens d'infidélités" en ligne ? La notion même de couple ne va-t-elle pas vaciller sur son socle dans tout ce désordre et "remue-ménage sociétal" ?

 

Rassurez-vous, à la question "La fidélité et le couple sont-ils aujourd'hui définitivement morts ?", la réponse est bien évidemment non. D'ailleurs, dans la très grande majorité des cas, le couple reste la seule vraie valeur sûre et solide en réponse à l'incertitude de notre époque, à la violence de notre monde, à l'irrationalité, à l'aliénation ambiante et au chaos environnant. Depuis quelques années et après une longue période d'incertitudes, de balancements ainsi que d'errements généralisés prônant une certaine Liberté tous azimuts, le couple revient largement en force comme le moyen le plus efficace pour accéder au développement de soi grâce à l'autre, comme étant aussi la meilleure voie pour partager et vivre pleinement. Alors, l'incertitude concernant le couple étant d'ores et déjà écartée, reste évidemment celle de la fidélité... et l'enjeu est tout aussi important que celui du couple puisque cette notion de fidélité est et reste aussi de nos jours non seulement légitimement une preuve d'amour, mais aussi, ce qui est fondamental pour durer, une grande preuve de confiance en l'autre, car l'amour ne peut pas coexister sans une pleine confiance réciproque dans l'union.

 

Qui dit "fidélité", dit-il forcément renoncer à toutes tentations extérieures, à tous ses fantasmes, à toutes aventures, au sel de la vie, à toutes libertés sexuelles... c'est bien là "La question" et pour y répondre pleinement l'on doit aussi finalement s'interroger sur le "tempérament" de chaque personne et... de celui des deux protagonistes du couple. Selon moi c'est ici le point fondamental qui permet de mieux comprendre si la notion de fidélité est propre à certains plus qu'à d'autres, car je pense que la fidélité s'échelonne sur des niveaux, lesquels sont très différents d'une personne à l'autre, selon l'histoire de chacun, selon la perception à la fois des sentiments et de la sexualité liée à ces sentiments. Par conséquent il y a une multitude de typologies et de confrontations possibles dans les couples, et de plus ces typologies sont elles-mêmes en évolution au fil de la vie personnelle et donc de celle du couple qui en fait la synthèse.

 

Alors, comment faire simple dans des situations aussi complexes, différentes et mouvantes ? Comment aborder la fidélité sereinement dans le couple ou bien gérer l'épreuve de l'infidélité d'un des deux conjoints, voire des deux en même temps... Effectivement, c'est par l'analyse fine et précise des besoins de chacun, de l'attente de chaque individu au sein du couple, et de la capacité de ce même couple à pouvoir parler librement de fidélité, de sentiments et de sexualité. Je pense que la liberté de parole sur ce thème est aussi importante que la notion même de fidélité, car c'est par la parole et la bonne compréhension de ce que représente la fidélité pour lui, que chaque partenaire pourra aborder lucidement et plus clairement, en toute confiance, la possibilité d'une "infidélité passagère" sans destruction du couple. Il faut néanmoins reconnaître que la transparence en matière de fidélité peut aussi être une épreuve et une remise en question du couple, surtout si celui-ci est déjà "établi" depuis de nombreuses années, mais c'est en prévoyant et en acceptant aussi que l'autre puisse avoir des désirs extérieurs légitimes que l'on aborde l'intime et donc que l'on développe encore plus la confiance dans le couple.

 

Personne n'est à l'abri d'une pulsion, d'une envie, d'une tentation en dehors du couple, il faudrait être inhumain pour ne pas y être sensible, votre conjoint aussi doit faire face aux mêmes tentations que vous. Nous verrons plus en détail ensemble sur le prochain article comment réagir face à une infidélité, venant de soi, ou de son conjoint. Rien n'est joué d'avance et souvent c'est ici paradoxalement une grande chance pour le couple que d'y être confronté...

 

"La fidélité, c'est quand l'amour est plus fort que l'instinct." Paul Carvel

 

"Quand on aime, la fidélité n'est guère difficile." Henry de Montherlant

 

"Les liaisons sont des serments tacites que la morale peut désapprouver, mais que l'usage excuse et que la fidélité justifie." Alphonse de Lamartine 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires