Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 10:16

l-amour_le_pouvoir_les_femmes.jpgLe sujet de cet article semble parfaitement d'actualité avec certaines nominations de femmes à de hauts postes sur des institutions internationales ou bien encore de femmes qui se présentent en qualité de présidentiables en France et à l'étranger.

 

Mais qu'en est-t-il réellement de cette relation entre les femmes et le monde du pouvoir, lequel reste majoritairement encore un territoire gardé par les hommes... qu'en est-t-il de la définition même du pouvoir vu par les femmes, ou bien encore de la notion de "pouvoir féminin" dans notre société mais aussi dans nos relations plus intimes au sein du couple, entre hommes et femmes. En amour qui prend le pouvoir ou qui ose encore le revendiquer ?

 

A ces questions très importantes, lesquelles définissent un véritable mode de vie moderne, il convient tout d'abord de relativiser ce fameux "pouvoir" et certainement qu'ici nous avons un besoin utile d'expliquer plus avant ce terme mystérieux qui veut finalement tout et rien dire...

 

Qu'est-ce que le pouvoir sinon le fait de disposer d'une volonté d'action sur autrui ou contre autrui, et de penser sans tenir compte de l'autre. Le pouvoir est donc une forme d'aliénation ou de soumission de l'autre pour son propre compte. Pour élargir le sens du terme nous dirons que le pouvoir c'est donc "pouvoir faire" selon ses propres choix.

 

Evidemment il existe plusieurs types de "pouvoirs", nous connaissons bien ceux que l'on nous assène chaque jour dans les médias, celui du Pouvoir de l'Etat, du Pouvoir Politique, du Pouvoir de la Banque Centrale Européenne, du Pouvoir du FMI ou bien celui des Multinationales... Mais ne nous éloignons pas pour naviguer en trop haute sphère, et restons sur ce que l'on peut appeler le "Pouvoir Féminin". Oui les Femmes disposent depuis toujours de ce pouvoir, notamment sur les hommes, celui de les séduire, c'est d'ailleurs ce que beaucoup de doctrines (religieuses ou philosophiques) reprochent à la femme, ce pouvoir de séduction naturel n'a en effet jamais réellement été accepté par les hommes, ils le subissent et des fois en sont esclaves (certaines affaires récentes le prouvent).

 

Alors qu'en est-il réellement des femmes et du pouvoir, devons nous justement voir dans cette séduction naturelle un frein au pouvoir réel par réaction ou sur-protection des hommes ? Historiquement les femmes ont toujours été plus ou moins écartées du "pouvoir visible", mais les historiens savent parfaitement que le rôle des femmes dans l'Histoire a été déterminant car bien souvent ce sont elles qui guident et conseillent le souverain ou le roi, bien souvent ce sont aussi elles qui orientent les politiques.

 

N'ayons pas peur des mots en annonçant que dans le couple c'est aussi très souvent la femme qui oriente les décisions importantes du ménage... alors n'y a t-il pas ici un véritable pouvoir de la femme au sein du foyer ? De même en amour le dicton suivant en dit long : "l'homme propose, la femme dispose" ! Oui, la femme dispose de la décision finale de choisir... n'est-ce pas ici la définition même du pouvoir que celui de choisir à sa guise ? Pourtant on a encore l'habitude de dire des femmes qu'elles sont "le sexe faible" !

 

Dresser un tableau aussi simpliste et bilatéral de cette notion du pouvoir, et surtout vouloir dresser les hommes et les femmes les uns contre les autres serait une grave erreur car dans la réalité d'aujourd'hui c'est effectivement devenu un faux débat que de les opposer de la sorte. Nous savons bien que dans un couple harmonieux le pouvoir se doit d'être partagé et "discuté", un pouvoir sans partage au sein du couple entrainerait une position dominante d'un des partenaires sur l'autre et cette situation serait non seulement intolérable mais, osons les mots : dictatoriale, insoutenable et carcérale.

 

Depuis que les femmes ont su légitimement revendiquer leur droit au travail dans nos sociétés modernes dés les années 70 et ainsi acquérir une réelle autonomie, la parité est devenu progressivement de mise, ainsi le pouvoir n'est plus en théorie accaparé uniquement par les hommes, notamment dans les milieux professionnels. Mais dans la pratique il reste encore bien du chemin pour que le monde soit équitable à tous les niveaux envers les femmes, et hélas dans de nombreux pays la condition féminine est tristement assimilée à celle d'animal de compagnie pour l'homme, sous la violence et l'enfermement.

 

Hommes et Femmes savent qu'ils sont parfaitement complémentaires sur bien des points, cela est une certitude qu'ils sont plus forts à deux qu'isolément sans dialogue ou réciprocité, il n'est plus possible de nos jours de ne pas vouloir admettre que le pouvoir dans le couple se partage aisément en fonction des compétences de chacun et que c'est justement l'équilibre de cette répartition des pouvoirs qui permet une vie harmonieuse en commun. Savoir partager c'est aussi donner de l'autonomie et d'une certaine façon donner du pouvoir à l'autre, c'est une excellente preuve d'amour et de confiance que de réaliser à deux selon un partage du pouvoir, dans le couple le roi et la reine règnent à deux et marchent ensemble dans la même direction.

 

 

"Appeler les femmes - le sexe faible - est une diffamation ; c'est l'injustice de l'homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes." Gandhi

 

"La majorité des femmes mariées se plaignent de leur mari. La majorité des femmes non mariées se plaignent de ne pas avoir de mari. Donc le problème c'est pas le mari c'est la femme." Christine van Berchem

 

"Une femme, une vraie femme, c'est une femme avant tout qui n'est pas féministe." Sacha Guitry

 

Partager cet article

Repost0

commentaires