Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 08:22

violence_conjugale_vie_de_couple_derape.jpg

Dans une relation de couple, quand bien même équilibrée en apparence, il peut survenir à certains moments de la vie des tensions plus vives qui génèrent alors des problèmes plus ou moins importants. C'est dans le mode de résolution propre à chaque couple ainsi qu'à l'histoire de chacun des partenaires qu'une réponse adaptée sera trouvée afin de sortir de cette crise normalement passagère.

 

Néanmoins, dans certains cas extrêmes la crise du couple n'est pas résolue ou ne peut l'être facilement, et il peut alors y avoir une dramatique montée en puissance avec un risque de "violence conjugale" (verbale, physique ou autre), d'autant plus si les tensions s'accumulent et ne sont pas extériorisées par un dialogue salvateur.

 

Les "facteurs habituels" qui conduisent souvent à cette violence conjugale sont généralement les suivants :

 

- la prise d'alcool, de drogues illicites, ou de certains médicaments

- les problèmes financiers ou ceux directement liés à l'argent

- une maladie grave, récurrente, invalidante, ou neurologique

- un problème professionnel grave, un licenciement, le chômage

- un problème familial, au niveau des enfants ou des parents

- un environnement anxiogène, perturbant, voire même aliénant

- des problèmes de sommeil ou des fois liés à l'activité sexuelle

- une histoire personnelle qui reproduit un schéma de violence

 

Comme nous le voyons de nombreux domaines d'activités au sein du couple peuvent induire directement ou indirectement des violences conjugales, il faut donc être très vigilant pour que les problèmes du conjoint ou plus généralement ceux du couple ne prennent pas l'ascendant et ne dégénèrent pas rapidement en une crise plus profonde ou violente, tant verbale qu'hélas des fois physique... L'anticipation des problèmes, par le dialogue et surtout sur la façon dont le couple pourra y faire face conjointement, est la meilleure solution pour endiguer rapidement toute détérioration potentiellement durable du climat conjugal et ainsi privilégier intelligemment le "mode résolution" plutôt que le bien trop facile "mode reproche et dispute".

 

Ceci dit, il faut être clair quant à la définition exacte de "violence conjugale" et ne certainement pas mélanger conversation peu mouvementée avec "violence verbale", ou bien la petite tape sur l'épaule (ou ailleurs...) avec une véritable "violence physique". Mais finalement, après en avoir vu "le pourquoi" ci-dessus avec les quelques causes principales, posons-nous trois autres bonnes questions : "où commence cette violence" ? Comment se manifeste-t-elle ? Et que faire si elle se déclenche malgré tout un jour ?

 

Officiellement la "violence physique" se traduit par des coups, des mutilations voire dans les cas les plus extrêmes par la mort (meurtre ou suicide). La "violence verbale" s'exprime par des insultes, des humiliations répétées, des menaces ou du chantage, une pression psychologique forte (aliénation, contraintes diverses) voire même par une jalousie excessive qui peut y être parfaitement assimilée, tant pour la femme que pour l'homme.

 

A savoir tout de même que les études montrent toutes que ce sont les femmes qui en sont les victimes principales dans plus de 80% des cas, notamment en ce qui concerne les "violences sexuelles" telles les viols ou agressions sexuelles (pratiques ou actes sexuels non consentis par l'un des partenaires) au sein du couple, voire même dans les cas encore plus graves pouvant aller jusqu'au proxénétisme... Avec ces quelques notions de base, chacun voit déjà un peu mieux les limites des termes de "violences conjugales" et peut juger des "limites acceptables et acceptées" au sein de son propre couple, mais dans tous les cas s'il y a souffrance de l'un des deux à cause de l'autre c'est qu'il y a agression et donc violence de sa part, et ceci est inacceptable et bien évidemment intolérable !

 

Par conséquent, si vous pensez être victime de violences conjugales, si vous éprouvez un grave malaise au sein de votre couple pouvant entrainer une crise à terme encore plus profonde ou des problèmes potentiellement violents dans le couple, alors n'hésitez pas un seul instant à en parler avec un(e) spécialiste qui saura vous orienter et vous aider. En cas de doute n'attendez pas qu'il soit trop tard pour agir pour sauver votre couple ou vous-même.

 

"Je ne peux pas admettre la violence, même contre la violence." Roger Martin du Gard

 

"La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes." Isabelle Alonso

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Peur(s)
commenter cet article

commentaires