Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 14:10

probleme_de_couple.jpgNul besoin de longs discours pour affirmer sans ambages que par temps de pluie le moral n'est pas au beau fixe, que ce soit pour chaque individu mais aussi par extension pour le couple. Alors que penser d'un été gris et des répercussions du manque de Soleil dans nos existences alors que tout un chacun attend avec impatience le moindre rayon salvateur !

 

Nos tempéraments sont fonction d'une multitude de paramètres personnels, nous sommes tous sensibles au charme d'une belle journée ensoleillée et souvent déprimés sous le coup d'une pluie qui vient assombrir nos affaires courantes. Personne ne me dira qu'il n'a jamais eu de "coup de blues" un jour de pluie, d'ailleurs vous remarquerez bien que la fatigue s'installe plus vite par temps maussade que par beau temps, et que les crises de couple ou bien les problèmes arrivent le plus souvent quand la grisaille s'installe.

 

Alors sommes-nous tous vulnérables à cette météo rebelle et sauvage, ou bien pouvons-nous encore résister et ne pas tomber "sous l'emprise du ciel" (sans pour autant faire des prières ou des incantations...) ? Et d'ailleurs rédigeons une petite liste de notre mauvaise humeur associée par temps de pluie, vous vous y retrouverez certainement, que ce soit personnellement ou en couple. Quand le temps est à la pluie :

 

- il m'arrive de bougonner tout(e) seul(e) sans raison valable

- je n'ai évidemment pas envie de sortir ni de trop bouger

- il m'arrive de m'énerver plus facilement qu'à l'habitude

- j'ai l'impression que je n'arriverai à rien de manière simple

- je vois mon (ma) partenaire sous un angle assez critique

- pas du tout envie de participer ou de discuter avec lui (elle)

- tout devient assez morne, et c'est une impression tenace

- un jour de pluie c'est comme un vendredi 13, il y a tension

 

Comme vous le voyez, rien d'exceptionnel dans ces petites constatations déplaisantes que nous avons tous ressenties au quotidien au moins une fois, par conséquent attention au temps qu'il fait afin d'ajuster notre vision des choses pour contrecarrer cette grisaille qui nous envahit, et surtout attention aux crises potentielles dans le couple par jour de pluie... En effet, de manière statistique il est prouvé que par temps orageux les esprits peuvent aussi s'échauffer plus rapidement et provoquer de graves crises conjugales, de même par trop fortes températures certains d'entre-nous peuvent assez facilement dépasser les limites du raisonnable, pour ne pas dire vulgairement "péter les plombs" et ne plus savoir se contrôler.

 

La chaleur est une grande source de fatigue du corps et de l'esprit, empêchant de bien dormir la nuit cette chaleur provoque un épuisement progressif si l'on n'y prend pas garde, et une fatigue extrême peut entrainer des perturbations du comportement voire déclencher des crises importantes chez certaines personnes sensibles ou peu averties, des crises pouvant même aller jusqu'à la paranoïa ou au délire de persécution... vous l'aurez compris mieux vaux prévenir que guérir, surtout lorsque l'on est en couple et que le danger d'un mot "mal compris" ou d'une intention "non contrôlée" peut aboutir à un problème de couple durable et pesant au long terme.

 

Alors que faire pour ne pas être tributaires ou esclaves de nos sens vis à vis de cette météo changeante et ne pas changer d'humeur selon ses caprices ? Comment résister au coup de cafard d'une triste journée de pluie ou bien à la chaleur écrasante d'une nuit d'été sans un brin d'air pur à respirer ? Finalement, rien de plus simple, puisque l'on dit "qu'un homme averti en vaut deux" nous pouvons dire aussi par extension qu'un couple averti en vaut certainement deux aussi ! Mais pour surtout finir sur une note optimiste de bon sens, sachons qu'un couple qui "sème" sait parfaitement réagir à ces crises potentielles issues de notre environnement climatique, et recolte généralement une moisson amoureuse à hauteur de leur implication.

 

Les femmes savent plus facilement se mettre naturellement en retrait pour gérer au mieux leur énergie afin de limiter les "dégâts des eaux" ou les mauvais coups de chaud... quant aux hommes, s'ils sont attentifs à leur partenaire, ils sauront eux aussi prendre des attitudes plus raisonnables et posées par jours de mauvais temps, ainsi en ayant une attitude plus réfléchie, chacun sera mieux gérer ce "stress climatique" qui met quelques fois nos nerfs à rude épreuve.

 

 

"La femme que j'aime, la pluie ne tombe pas sur elle." Louis Chedid

 

"Si tu veux l'arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie." Dolly Parton

 

"Certains sentent la pluie à l'avance : d'autres se contentent d'être mouillés." Henry Miller

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Probleme de couple
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:14

mal_etre_mal_dans_son_couple.jpgSouvent les femmes s'inquiètent de leur apparence si elles se sentent en danger, d'autant plus quand leur conjoint s'éloigne ou les trompent avec une autre. Et lorsque je leur demande si elles se sentent désirées et désirables elles me répondent : "j'ai pris du poids mais mon mari me dit que le problème n'est pas là, qu'il me trouve très bien ainsi".

 

De cette façon, ne répondant pas à ma question et en occultant délibérément leur image narcissique, elles préfèrent s'en remettre au regard du partenaire et fermer les yeux en s'oubliant car elles ont renoncé par manque d'énergie à reprendre elles-mêmes confiance en elles et en leur pouvoir de séduction féminine.

Voici ce que ces femmes me disent le plus souvent

 

- Je n'arrive pas à suivre mon régime, à perdre du poids

- Plus rien n'avance dans ma vie qui est terne et insipide

- De toute manière il ne me regarde plus, ne me désire plus

- Je ne trouve plus de sens à ma vie, je suis malheureuse

- Je perds confiance en moi, je me sens nulle, sans énergie

 

Comment reprendre confiance en soi pour avancer ? Faut-il définir des perspectives, des motivations que vous souhaitez obtenir ? Perdre du poids, est-ce vraiment une priorité... ? changer de vêtements, changer de look, de style ?

 

Vous, qui le plus souvent passez votre temps à vous maltraiter intérieurement, et à vous dénigrer, retrouvez déjà grâce et intérêt à vos yeux... car c'est en acceptant vos failles et vos faiblesses que vous pourrez vous libérer de vos propres craintes, lesquelles ne sont pas toujours réelles, comprenez bien qu'en vous libérant de votre mal-être vous retrouvez aussi l'espace vital intérieur et l'énergie personnelle nécessaire pour "vous remplir d'estime de vous" et améliorer la situation telle que vous la voyez (même si paradoxalement votre partenaire vous aime réellement comme vous êtes...).

 

Vous, qui vous coupez du monde, des relations, de peur d'être jugée, sachez que c'est en entrant en relation avec les autres que l'on s'aperçoit que nous ne sommes pas seul(e)s, que d'autres vivent les mêmes difficultés que nous et qu'ils ont réussi à s'en sortir. Le plus souvent c'est parce que l'on ne se supporte plus que l'on s'imagine que les autres ne peuvent plus aussi nous supporter à leur tour, évidemment c'est erreur que de le penser car nous avons perdu tout référentiel extérieur en nous enfermant délibérément dans notre tour d'ivoire intérieure.

 

Vous, qui pensez qu'il suffit que votre conjoint vous renvoie une image positive de vous-même pour effacer celle que vous percevez en vous regardant, faites aussi erreur. Personne, pas même cet homme qui vous aime ne peut corriger votre propre perception, inutile donc de vouloir chercher le réconfort, optez pour l'effort, celui qui vous coûte et vous oblige à vous dépasser, celui qui vous rempli de fierté personnelle, parce que c'est votre investissement et votre implication qui vous transforme et entraine "de facto" l'approbation et les encouragements de votre conjoint.

 

Par contre, attention de ne pas non plus décourager votre partenaire en refusant obstinément tous ses efforts pour vous rassurer ou vous aider... c'est une véritable preuve d'amour de sa part que d'être à vos côtés et de vous encourager, donc ne soyez pas trop égocentrique dans votre démarche personnelle pour vous fortifier car il est aussi utile d'avoir un autre regard empli d'énergie et d'amour afin d'accompagner vos efforts personnels.

 

Par conséquent vous l'aurez parfaitement compris : il n'y aura pas de changement possible sans une amorce initiale et réelle de votre part, votre volonté reste le véritable moteur du changement positif, c'est d'abord en vous consacrant du temps et de l'attention que vous évoluerez, ainsi votre conjoint ne sera pas celui qui a le pouvoir de décider pour vous de ce que vous représentez ou non à ses yeux mais il deviendra l'homme qui peut vous accompagner pleinement dans votre évolution tout en vous portant un regard amoureux et bienveillant, lui-même fortement transporté par votre force et par votre sérénité intérieure retrouvée. Sachez aussi que votre partenaire masculin peut tout à fait avoir aussi des problèmes d'image face à votre regard, donc sachez aussi renvoyer une image dynamique et positive pour créer une synergie réciproque dans votre couple.

 

"La confiance en soi est le premier secret du succès." Ralph Waldo Emerson

 

"Pour redorer sa dignité, il faut d'abord s'être senti mal dans sa peau." Alain Bosquet

 

"On n'est responsable que par-devers soi. On ne peut pour les autres que ce que l'on peut pour soi." Victor-Lévy Beaulieu

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Peur(s)
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 10:16

l-amour_le_pouvoir_les_femmes.jpgLe sujet de cet article semble parfaitement d'actualité avec certaines nominations de femmes à de hauts postes sur des institutions internationales ou bien encore de femmes qui se présentent en qualité de présidentiables en France et à l'étranger.

 

Mais qu'en est-t-il réellement de cette relation entre les femmes et le monde du pouvoir, lequel reste majoritairement encore un territoire gardé par les hommes... qu'en est-t-il de la définition même du pouvoir vu par les femmes, ou bien encore de la notion de "pouvoir féminin" dans notre société mais aussi dans nos relations plus intimes au sein du couple, entre hommes et femmes. En amour qui prend le pouvoir ou qui ose encore le revendiquer ?

 

A ces questions très importantes, lesquelles définissent un véritable mode de vie moderne, il convient tout d'abord de relativiser ce fameux "pouvoir" et certainement qu'ici nous avons un besoin utile d'expliquer plus avant ce terme mystérieux qui veut finalement tout et rien dire...

 

Qu'est-ce que le pouvoir sinon le fait de disposer d'une volonté d'action sur autrui ou contre autrui, et de penser sans tenir compte de l'autre. Le pouvoir est donc une forme d'aliénation ou de soumission de l'autre pour son propre compte. Pour élargir le sens du terme nous dirons que le pouvoir c'est donc "pouvoir faire" selon ses propres choix.

 

Evidemment il existe plusieurs types de "pouvoirs", nous connaissons bien ceux que l'on nous assène chaque jour dans les médias, celui du Pouvoir de l'Etat, du Pouvoir Politique, du Pouvoir de la Banque Centrale Européenne, du Pouvoir du FMI ou bien celui des Multinationales... Mais ne nous éloignons pas pour naviguer en trop haute sphère, et restons sur ce que l'on peut appeler le "Pouvoir Féminin". Oui les Femmes disposent depuis toujours de ce pouvoir, notamment sur les hommes, celui de les séduire, c'est d'ailleurs ce que beaucoup de doctrines (religieuses ou philosophiques) reprochent à la femme, ce pouvoir de séduction naturel n'a en effet jamais réellement été accepté par les hommes, ils le subissent et des fois en sont esclaves (certaines affaires récentes le prouvent).

 

Alors qu'en est-il réellement des femmes et du pouvoir, devons nous justement voir dans cette séduction naturelle un frein au pouvoir réel par réaction ou sur-protection des hommes ? Historiquement les femmes ont toujours été plus ou moins écartées du "pouvoir visible", mais les historiens savent parfaitement que le rôle des femmes dans l'Histoire a été déterminant car bien souvent ce sont elles qui guident et conseillent le souverain ou le roi, bien souvent ce sont aussi elles qui orientent les politiques.

 

N'ayons pas peur des mots en annonçant que dans le couple c'est aussi très souvent la femme qui oriente les décisions importantes du ménage... alors n'y a t-il pas ici un véritable pouvoir de la femme au sein du foyer ? De même en amour le dicton suivant en dit long : "l'homme propose, la femme dispose" ! Oui, la femme dispose de la décision finale de choisir... n'est-ce pas ici la définition même du pouvoir que celui de choisir à sa guise ? Pourtant on a encore l'habitude de dire des femmes qu'elles sont "le sexe faible" !

 

Dresser un tableau aussi simpliste et bilatéral de cette notion du pouvoir, et surtout vouloir dresser les hommes et les femmes les uns contre les autres serait une grave erreur car dans la réalité d'aujourd'hui c'est effectivement devenu un faux débat que de les opposer de la sorte. Nous savons bien que dans un couple harmonieux le pouvoir se doit d'être partagé et "discuté", un pouvoir sans partage au sein du couple entrainerait une position dominante d'un des partenaires sur l'autre et cette situation serait non seulement intolérable mais, osons les mots : dictatoriale, insoutenable et carcérale.

 

Depuis que les femmes ont su légitimement revendiquer leur droit au travail dans nos sociétés modernes dés les années 70 et ainsi acquérir une réelle autonomie, la parité est devenu progressivement de mise, ainsi le pouvoir n'est plus en théorie accaparé uniquement par les hommes, notamment dans les milieux professionnels. Mais dans la pratique il reste encore bien du chemin pour que le monde soit équitable à tous les niveaux envers les femmes, et hélas dans de nombreux pays la condition féminine est tristement assimilée à celle d'animal de compagnie pour l'homme, sous la violence et l'enfermement.

 

Hommes et Femmes savent qu'ils sont parfaitement complémentaires sur bien des points, cela est une certitude qu'ils sont plus forts à deux qu'isolément sans dialogue ou réciprocité, il n'est plus possible de nos jours de ne pas vouloir admettre que le pouvoir dans le couple se partage aisément en fonction des compétences de chacun et que c'est justement l'équilibre de cette répartition des pouvoirs qui permet une vie harmonieuse en commun. Savoir partager c'est aussi donner de l'autonomie et d'une certaine façon donner du pouvoir à l'autre, c'est une excellente preuve d'amour et de confiance que de réaliser à deux selon un partage du pouvoir, dans le couple le roi et la reine règnent à deux et marchent ensemble dans la même direction.

 

 

"Appeler les femmes - le sexe faible - est une diffamation ; c'est l'injustice de l'homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes." Gandhi

 

"La majorité des femmes mariées se plaignent de leur mari. La majorité des femmes non mariées se plaignent de ne pas avoir de mari. Donc le problème c'est pas le mari c'est la femme." Christine van Berchem

 

"Une femme, une vraie femme, c'est une femme avant tout qui n'est pas féministe." Sacha Guitry

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Hommes-Femmes
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 10:37

Probleme_confiance_vide_doute.jpgIl n'est pas rare que l'on me parle de vide, ce sont  les femmes qui m'en font part le plus souvent, tout en m'expliquant pourtant qu'elles sont très actives ou très occupées. Mais qu'est ce que ce vide si ce n'est un plein de quelque chose que nous ne savons pas définir. Il est bien souvent la conséquence d'un manque de lien affectif qui se tisse dans l'enfance. Lorsqu'un enfant ressent l'absence d'amour de ses parents il va grandir dans un univers de vide affectif.

 

Cette insécurité affective qu'il va intégrer dans l'enfance va le poursuivre dans sa vie d'adulte qu'il n aura de cesse de vouloir remplir (par des addictions et/ou une hyper activité, drogue, boulimie, voire psychoses diverses & toc) car c'est bien connu la nature à horreur du vide.

 

De même, le manque d'amour entraine le plus souvent des relations de dépendance affective le plus souvent chaque séparation et/ou rupture étant un déchirement supplémentaire qui se joue et se rejoue à l'infini entrainant perpétuellement culpabilité, humiliation et finalement le retour de ce grand vide en soi.

 

Le paradoxe, qui n'en est pas vraiment un, étant la recherche d'une relation sécurisante et attachante, en somme d'un idéal jamais atteignable en l'état, car jamais complètement rassurant et jamais sécurisant comme il se faudrait, il y a un tel gouffre à combler que le partenaire a beau chercher à donner, ce n'est jamais suffisant ou perçu comme tel.

 

Comprendre le vide au fond de soi, c'est d'abord accepter son impuissance à le remplir, admettre que ce sont nos peurs qui alimentent ce vide, et constater ainsi que l'on passe allègrement d'un sentiment de solitude à celui de l'isolement, car nous avons peur de nous-mêmes, peur des autres qui nous blessent, peur du monde etc. Il est ensuite possible de chercher à faire le vide en soi pour se remplir de nouvelles émotions plus positives (la joie, la reconnaissance de soi-même, le plaisir, l'amitié, voire l'amour qui contient toutes ces émotions). Cela demande beaucoup d'énergie de se confronter à ses peurs, à ses manques, à ses doutes mais les accepter, les comprendre, les intégrer et les verbaliser permet de les évacuer et de s'en libérer peu à peu.

 

Définir le vide en soi, ce sentiment de vacuité, c'est déjà décrypter en soi une crise existentielle majeure, elle est très courante dans nos sociétés modernes "individualistes", car il y a à la fois une crise de reconnaissance de son propre ego, lequel n'est généralement pas accepté, mais aussi une crise relationnelle face à l'autre à ce TOI qui n'est pas MOI. Dans le cadre du couple (NOUS) ou d'une relation amoureuse, cette crise se traduit par l'extrême difficulté à donner sa confiance alors que la personne n'a déjà pas confiance en elle à cause du manque de reconnaissance qu'elle se porte à elle-même.

 

Alors, il faut bien définir ses besoins et les mettre en application afin de mesurer un mieux être jusqu'à la découverte de son bien-être personnel et intérieur, il est ainsi possible de se remplir par et pour vous-mêmes sans attendre d'un autre qu'il vienne combler votre sentiment de solitude Mais ce n'est pas si simple de se construire seul(e) sans les autres et il est évidemment impossible de se suffire à soi-même si l'on veut vivre en couple, ce serait alors une vie complètement autistique fondée sur le non-partage et sur le "MOI d'abord"

 

Les hommes et les femmes qui se sentent "vides en eux" doivent effectivement découvrir l'autonomie en apprenant à se valoriser et à s'aimer pour être en capacité à recevoir, à oser de nouvelles expériences, à cesser de vouloir remplir la vie des autres pour exister, à refuser aussi une fusion conjugale qui les perdraient l'un dans l'autre.

 

Mais vous l'aurez compris, l'enfant que nous avons été qui a manqué d'assurance et d'amour est celui qui souffre dans notre vie d'adulte, c'est en le rassurant que nous pourrons laisser émerger l'adulte qui sommeille en nous, alors il faut savoir donner un peu de soi pour recevoir cette douceur rassurante, cette aide subtile au quotidien, ce soutien qui sait rester invisible. La définition même de cet "alter-ego" qui sait soutenir, être à côté de soi sans intrusion, comprendre sans prendre, c'est celui ou celle qui aime. Et lorsque hommes et femmes se rencontrent il savent d'instinct si cet "alter-ego" sera celui ou celle pour former un couple où l'ego de chacun sera à sa place pour le bien de l'autre et de son évolution, pour chasser le terrible vide de l'existence, pour finalement "être comblé" par soi et par l'autre, se redécouvrir "pleinement" soi-même.

 

"Comprendre une personne c'est déjà lui parler. Poser l'existence d'autrui en la laissant être, c'est déjà avoir accepté cette existence, avoir tenu compte d'elle." Emmanuel Levinas

 

"Une existence sans amour, quoique l'on possède par ailleurs, est une vie vide, sans but." Leo Buscaglia

 

"L'amour est vide d'ego. L'ego est vide d'amour." Sathya Sai Baba


 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Confiance en soi
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 12:01

confiance_en_soi_et_seduction.jpgA l'approche des vacances d'été nous sommes tous très fébriles, tout à la fois excités de jouir de cette proche liberté estivale mais aussi un peu anxieux quant à notre "capacité de représentation" car nous vivons dans un monde peuplé de fausses apparences et de superficialité.

 

L'image que l'on donne de soi est souvent l'un des critères majeurs lors d'une rencontre pour "marquer le coup", non seulement au niveau de notre tempérament ou de notre caractère mais aussi et surtout au premier abord via notre physique. Quel sera donc votre "capital séduction" pour cet été, à l'image du "capital Soleil" il vous est très personnel...

 

Et c'est ici tout le problème, notre représentation des autres et de nous-mêmes passe avant tout par "notre forme visible", par notre tonus et notre vitalité apparente, en deux mots : représentation physique et capacité de séduction ne font qu'un dans nos esprits de vacanciers sur le départ ! Alors c'est la panique, nous nous ruons tous sur les régimes sensés nous faire la silhouette d'un mannequin anorexique, hanches fines et ventre plat, ou (pour les hommes) la carrure d'un catcheur "body-gonflé" aux épaules larges avec évidemment en bonus les tablettes d'abdos bien dessinés !

 

Que de déconvenues que de vouloir s'escrimer (souvent au dernier moment) à vouloir absolument ressembler à la star des défilés de mode ou au Schwarzy des films de science fiction, et tout ceci pour... plaire et parader deux petits mois. Finalement c'est notre désir de séduction qui nous pousse à de tels excès d'égocentrisme, pourquoi ne pas simplement rester soi-même, pourquoi les vacances nous poussent à devenir tels des moutons décérébrés avides d'une beauté plastique uniquement formatée pour les magazines de mode ?!

 

Non, halte-là ! Le vrai secret de l'Ultime Séduction réside dans ce qu'il (elle) aime en vous ! Et vous le savez bien puisqu'il (elle) vous l'a déjà certainement dit cent fois... Faisons donc un petit tour d'horizon de vos atouts personnels, de ce qu'il (elle) aime en vous :

 

- elle aime vos grandes mains d'homme posées sur ses épaules

- il passe des heures à contempler votre frêle nuque de femme

- elle adore votre démarche à ses côtés en portant ses sacs lourds

- vous savez qu'il est ravi si vous passez devant lui dans l'escalier

- finalement votre petit ventre d'homme mûr lui plait, car c'est à elle

- vous savez bien qu'il fantasme très fort sur vos poignées d'amour

- votre sourire gentiment coquin en la regardant, elle en raffole

- passer ses mains dans vos cheveux est un grand plaisir pour lui

- elle écoute avec amour quand vous lui expliquez bien les choses

- il est toujours en émoi et admiratif de votre si généreuse poitrine

- votre posture de mâle paisible et disponible la rend heureuse

- vous aimez la regarder quand elle dort, confiante et sereine

 

Comme nous le voyons bien, la vraie séduction passe par les petites choses de tous les jours, des petits gestes, mesdames : pas besoin d'un régime drastique pour lui plaire puisque finalement il adore vos courbes pleines et féminines, messieurs : pas besoin de vous muscler comme un bœuf puisque c'est votre présence d'homme et votre regard aimant qui la rend heureuse à vos côtés.

 

Par conséquent définir son pouvoir de séduction revient à savoir ce qu'aime en vous le partenaire, nul besoin futile de se formater à l'image commune que l'on veut vous faire croire comme "idéale". Nous sommes tous et toutes différentes, nos atouts et nos charmes personnels nous appartiennent, ils ne doivent pas être remplacés par de pseudos artifices. J'entends encore une femme me dire que ce qu'elle aime chez son partenaire c'est justement qu'il est unique avec ses petits défauts mais qu'il sait lui dire "je t'aime" le soir dans le creux de l'oreille, tout en lui caressant le bras avec douceur et plaisir. Et un homme me disait dernièrement qu'il aimait les rondeurs de sa femme parce qu'elles représentaient aussi son caractère attentionné et doux.

 

Chacun de nous dispose "d'atouts de séduction" qui sont pour ceux qui nous aiment des repères de désir et représentations spécifiques qui nous rendent uniques à leurs yeux, alors cherchons plutôt à décrypter ce que nous sommes vraiment et non à essayer de devenir un(e) autre que nous-mêmes qui n'existe pas : ici réside le vrai secret du pouvoir de votre séduction, connaitre vos atouts pour prendre confiance en vous et en celui qui aime celle (celui) que vous êtes vraiment.

 

   

"Les êtres sont régis par des rapports de séduction." Emanuel Ungaro

 

"Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre." Johann Wolfgang von Goethe

 

"L'amour, c'est le calme et la confiance." Thérèse Tardif

 


Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Confiance en soi
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 19:04

confiance_amour_couple.jpgPour commencer qu'est ce que l'amour si ce n'est finalement offrir à l'autre une part de soi et donc de liberté, en partageant on libère une partie de son MOI pour construire un NOUS, ainsi aimer ce n'est pas s'abandonner à l'autre, ou se remettre entre les mains de l'autre, aimer c'est conserver son identité et ce que l'on a en soi mais dans un seul but : vouloir le partager avec celui (celle) que l'on aime.

 

A tout moment je peux donc me libérer de mon conjoint sans perdre mon âme, j'ai gagné en "Capital Amour" puisque j'ai accepté de partager et donc de me nourrir de celui que j'aime et réciproquement, cet échange, tant émotionnel que physique ou bien intellectuel, est ce que l'on appelle le moteur de l'Amour car il fonctionne avec ces carburants partagés : c'est le Couple.

 

Je vous offre une définition idyllique de l'Amour avec un grand "A" seulement voilà, ce n'est pas aussi simple car chacun ne démarre pas dans la vie avec le même capital d'amour et de confiance en soi, tous ne sont pas égaux en apport de partage, en carburant à utiliser pour ce couple idéal. Certains ont déjà tout perdu avant même de pouvoir commencer, d'autres ont tellement d'amour à donner qu'ils n'arrivent même plus à partager, enfin certains ne donnent rien, refusent le partage et l'engagement en couple.

 

Vous comprendrez alors qu'il est des liaisons dangereuses, des histoires improbables et des amours diluviennes.

 

Car comment se sentir épanoui(e) avec son partenaire, si nous avons sans cesse besoin qu'il nous rassure sur notre image ? et si nous commencions déjà par aimer notre image avant d'attendre l'approbation de celui qui nous accompagne. Savez vous que vous êtes la personne la plus importante de votre vie alors qui mieux que vous même peut prendre soin de vous. Bien entendu il (elle) vous aime pour ce que vous êtes et non pour ce que vous voudriez représenter dans un absolu idéaliséŠ donc la première règle est de se fixer des buts que l'on peut atteindre soi-même pour s'en satisfaire sans avoir à se couper de son (sa) partenaire, un juste milieu s'impose.

 

Mais "avoir confiance" c'est savoir pourquoi notre partenaire nous a choisi, et non pour quelle raison il pourrait nous quitter, c'est accepter qu'il s'épanouisse avec nous sans pour autant que nous soyons en permanence à ses côtés ou associé à tous ses projets, c'est un "partage via le couple" et non une "fusion dans le couple". Dans l'excès inverse il ne faut pas non plus se couper de toute "collaboration de couple" et se refuser ou réfuter totalement qu'une partie de soi est bien effectivement partagée réciproquement, par conséquent sans être extrémiste ce partage ne doit ni aboutir à la fusion (ou à la confusion), chacun reste lui-même mais le NOUS est tout de même une part de soi offerte pour faire fonctionner le "moteur Couple" à la bonne vitesse.

 

Tout est finalement une question d'équilibre entre les partenaires, dans ce qu'ils ont à partager ensemble et jusqu'où ils veulent le faire, c'est effectivement cette osmose, cette confiance en soi et réciproque, qui doit s'installer sereinement avec une grande harmonie, toujours sans excès, jamais dans la contrainte et grace à un dialogue constant de ces petites concessions pour en définir le meilleur point d'équilibre.

 

Quand l'adulte que nous sommes devenus souffre et craint l'abandon, c'est alors bien souvent l'enfant qui est en nous qui s'exprime aveuglément et ravive des blessures lointaines, des peurs, des manques, cet enfant qui a manqué de confiance en lui et en ses proches pour pouvoir se sentir assuré et pleinement rassuré, qui a peur que tout s'arrête parce qu'il ne mérite guère mieux que l'échec qu'il connaît déjà, de voir se répéter une histoire douloureuse.

 

Comprenez alors combien il est essentiel de s'aimer, de se porter suffisamment de considération voire même de la compassion pour se libérer de ce passé encombrant, pour lâcher prise et ainsi pouvoir librement avoir confiance en soi, en la Vie et dans les autres afin d'être en capacité de recevoir l'attention et l'amour de son partenaire sans devoir sans cesse le remettre en cause ou douter de la péreinité de la relation.

 

Vous l'aurez compris, c'est votre énergie qui vous anime, qui fait de vous une personne attirante et positive, la peur vous annihile, vous fait inventer dans votre tête des histoires terribles qui peuvent mener à la ruine de votre relation. Soignez vos blessures, alors vous serez en mesure d'aimer sans attendre que votre partenaire vous répare, même s'il en a très envie parfois...et sachez aussi accepter qu'il (elle) puisse vous aimer et vous aidez sans pour autant vous rendre esclave de votre relation. Le couple est un formidable outil de sécurité et de confiance, sachez juste donner pour recevoir est sa plus grande devise. On s'aime d'autant plus fort soi-même que l'on est aussi aimé en retour, ne l'oubliez jamais !

 

 

"Une joie partagée est une double joie, un chagrin partagé est un demi-chagrin." Jacques Deval

 

"L'Amour se pratique, s'apprend et se partage, l'amour passe au travers des haines comme la lumière dans les atomes." Jean-Pierre Guay

 

"Les problèmes font partie de la vie; si vous ne les partager pas avec la personne qui vous aime, vous ne lui laissez pas assez de chance de vous aimer assez." Dinah Shore


 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Confiance en soi
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 09:03

communication_probleme_parite_couple.jpgA l 'approche du BAC Philo nous sommes dans l'obligation de constater que la plupart de mes articles consacrés au couple mettent l'accent sur ce facteur majeur de la relation qui passe à chaque fois par la case "communication", mais qu'en est-il plus précisément du phénomène plus subtil de l'attente de communication, de sa qualité et de ses répercussions, tant du côté des femmes que de celui des hommes, sont-ils égaux ou bien perçoivent-ils cette attente de paroles de la même façon, en deux mots : y a t'il une réelle parité dans la communication homme-femme ?

 

Paradoxalement, c'est en attendant qu'une personne rentre en contact avec nous que nous nous apercevons que celle-ci nous manque réellement, cette sensation est la même que celle que nous avons face à la disparition d'un être aimé ou à celle de l'éloignement. En effet ne craint-on pas incidemment la perte ou la rupture dès lors que nous n'avons plus de nouvelles de l'être aimé, cette sensation un tant soit peu douloureuse mais pourtant si nécessaire nous fait prendre réellement conscience à quel point la personne chérie est importante et compte au quotidien, notamment dans la vie ou la relation de couple.

 

Pas besoin d'entrer dans les détails de cette sensation de "manque", tout le monde l'a vécu un jour, mais pour définir plus en avant ce que représente exactement ce manque alors on a le droit de l'associer au besoin d'aimer et à la nécessité d'être aimé en retour. La communication entre un homme et une femme qui s'aiment n'est autre que l'expression de cette volonté de remplir l'espace de communication quotidien afin qu'il n'y ait justement pas apparition de cette douleur de manque de l'autre mais au contraire un plaisir d'échanges afin d'être "comblé(e)".

 

La communication dans le couple ou dans la relation qui tend à former ultérieurement le couple n'est autre que le ciment de la relation sans lequel rien ne serait possible par la suite. pas d'amour physique sans communication préalable et continue, pas de projets en commun sans communication interactive ou pro-active, pas d'avenir du couple sans cette proximité du langage à travers une communication de qualité définie et acceptée pleinement dans le couple.

 

Mais cette communication, et nous l'avons déjà vu, n'est pas forcément synchrone entre les hommes et les femmes, quelques disparités spécifiques en font justement leur particularisme... par contre, l'attente ou le manque de communication ne sont pas ressentis si différemment selon que l'on soit une femme ou un homme. Devons-nous voir dans cette désynchronisation des genres un "défaut de parité" ou bien simplement une différence qui empêche nullement une "certaine égalité" ?

 

Il est fondamental de bien comprendre que les hommes et les femmes, même s'ils éprouvent le même besoin de communiquer, n'ont pas la même perception ou intentionnalité au niveau de leur comportement communiquant. Pour mieux le comprendre voici quelques exemples de ce que pensent généralement les femmes :

 

- parler avec lui me rassure et fait battre mon cœur

- si je n'ai pas de nouvelles je suis inquiète et stressée

- je sais s'il est bien avec moi en discutant avec lui

- je pense qu'il m'a quitté si je n'ai plus de nouvelles

- il m'appelle souvent, c'est qu'il m'aime beaucoup

- je ne peux m'empêcher de lui envoyer un sms


Force est de constater que pour les femmes la communication et la vie sont intimement imbriquées dans la parole ou "le message" en terme de représentation de l'amour porté et reçu, c'est une perception très forte qui peut aussi devenir une souffrance s'il y a rupture ou trop longue attente. Pour les hommes la communication est axée différemment mais ressentie tout aussi pleinement :

 

 

- je la vois souvent, sa présence est un vrai délice

- quand je ne la vois pas je suis nerveux et maussade

- je sais si elle est bien lorsque je lui fais l'amour

- elle ne veut plus que je la touche, elle ne m'aime plus

- nous faisons l'amour souvent, elle m'adore et moi aussi

- je ne peux pas m'empêcher de la voir ou de la toucher

 

Et oui mesdames, les hommes parlent avec les mains et les yeux ! Bien souvent la communication de couple qui cimente l'amour passe par l'acte dans la tête des hommes, ils ont besoin de vous voir, ils ont besoin de toucher la réalité de leur femme, d'une certaine façon ils communiquent leur amour directement dans l'action et moins dans les mots, ils préfèrent voir que dire, ils préfèrent faire l'amour plutôt que d'entendre qu'ils sont aimés... Evidemment quand Hommes et Femmes disent et font ce qu'ils disent alors tout va pour le mieux, les uns sont heureux de faire l'amour et les autres d'entendre qu'ils sont aimés !

 

D'une certaine façon il est très rassurant de constater qu'hommes et femmes ont bien deux modes complémentaires de communication (non exclusifs...), là où les femmes veulent entendre de belles preuves d'amour par des paroles sincères et répétées, les hommes désirent ces mêmes preuves par des actes d'amour torrides et (évidemment) répétés. Homme et femmes ne sont pas si différents, ils désirent chacun l'Amour dans la relation, chacun à leur manière ils l'exprimeront, le demanderont, et l'obtiendront.

 

Si les hommes agissaient comme les femmes alors ils n'en finiraient plus de parler d'amour sans jamais le faire, ce serait un idéal bien platonique, trop dans les nuages... et si les femmes agissaient comme les hommes alors l'amour perdrait toute son aura de sensibilité et d'attachement pour ne rester que dans l'acte animal, ce ne serait qu'une descente aux enfers, uniquement orgasmique. Le juste milieu est ainsi respecté, entre la parole et l'acte, il y a aussi la compréhension de l'autre, et c'est pour cette raison que rien n'est simple en Amour car la parité existe mais sous la forme complexe de la complémentarité des genres !

 

 

"Comment l'homme et la femme pourraient-ils se comprendre ? Car en fait tous deux souhaitent des choses différentes : l'homme, la femme et la femme, l'homme." Frigyes Karinthy

 

"L'homme commence par aimer l'amour et finit par aimer une femme. La femme commence par aimer un homme et finit par aimer l'amour." Rémy de Gourmont

 

"Le plaisir, sa recherche comme son refus, préoccupe également l'homme et la femme." Henri Barte

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Hommes-Femmes
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 06:32

amour desir indissociables

Comme entrée en matière, je pourrais vous rétorquer  "ce sont les hommes qui en parlent le mieux".

 

Faut-il aimer pour désirer ? Faut-il désirer pour aimer ? Au commencement c'est bien le désir qui nous anime, nous emporte et nous rend fébrile. Ainsi soit il... Ainsi soit-elle...

 

C'est au nom du désir que nous sommes prêts à parcourir des kilomètres, à ne dormir que quelques heures, à faire l'amour des heures durant. Car on ne désire bien que ce qui nous manque et ce que nous souhaitons posséder. Alors si la clé de la longévité du couple c'était justement de savoir sans cesse susciter voire ressusciter le renouvellement du désir.

 

Les hommes savent bien mieux que les femmes dissocier le désir et l'amour ce qui explique par ailleurs qu'ils peuvent plus facilement que les femmes entretenir une liaison sans qu'il n'y ait dans leurs tête aucune ambigüité.

 

Comment entretenir le désir au sein du couple quand le temps assassin et routinier nous rappelle que chaque jour qui passe se ressemble.

 

- Organisez des surprises

- Achetez vous des vêtements et sous-vêtements pour le surprendre

- Partez en Week-End ensemble

- Entretenez votre corps, aérez vous la tête

- Refusez d'être uniquement une bonne ménagère et une bonne mère

- Acceptez l'imprévu et provoquez-le

- Maintenez une sexualité régulière et parlez de vos désirs

 

 

 

Le désir c'est comme une flamme : il nait parfois d'un brasier ardent et se propage en détruisant tout sur son passage,  ou bien parfois il est ténu, prêt à s'éteindre à tout moment, il vacille, oscille jusqu'à disparaître parfois définitivement au profit d'une nouvelle relation qui à nouveau suscite l'envie et le désir. Ce désir est un prélude à l'amour, il faut donc nécessairement communiquer avec son conjoint pour faire évoluer nos besoins dans ce sens.

 

Le désir perdure tant que l'habitude ne s'installe pas, alors évidemment quand le désir disparaît reste parfois l'amour qui lui se décline de différentes manières mais est-ce suffisant pour que le couple perdure quand il n'y a plus ni surprises ni l'énergie pour désirer surprendre.

 

- La complicité

- la tendresse

- Le temps partagé ensemble

- Les enfants

 

Combien d'hommes et de femmes se séparent pour retrouver le désir avec un(e) autre ?

 

Le plus souvent le danger réside dans le fait qu'une fois installés en couple on s'imagine que la relation à l'autre est acquise, alors :

 

- on se préoccupe moins de soi

- plaire à l'autre n'est plus l'essentiel

- on refuse de sortir

- on passe son temps de libre dans son canapé

- on le passe aussi dans sa cuisine

- on ronchonne, on râle, on se plaint

 

Et c'est bien souvent en voyant son conjoint s'éloigner que l'on voudrait remonter le temps, parfois il est encore possible de modifier le cours du temps et plus encore de se servir du passé pour construire un nouveau présent.

 

Vous sentez votre couple en danger, n'hésitez pas à me contacter, je verrai alors s'il est possible d'agir pour séduire à nouveau l'être aimé.

 

"Le désir est l'appétit de l'agréable." Aristote

 

"Le désir est une conduite d'envoûtement." Jean-Paul Sartre

 

"L'homme est une création du désir, non pas une création du besoin." Gaston Bachelard

 

"L'homme jouit du bonheur qu'il ressent, et la femme de celui qu'elle procure. Le plaisir de l'un est de satisfaire des désirs, celui de l'autre est surtout de les faire naître." Pierre Choderlos de Laclos

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Seduction
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 17:23

On pourrait à tort croire que les hommes recherchent autre chose dans une relation amoureuse et qu'ils ne retiennent de leur première rencontre féminine que des éléments à caractères "100% masculins" (vous suivez bien mon regard...), pourtant ils ne sont finalement pas si différents des femmes même s'il est vrai qu'ils se concentrent sur d'autres petits détails.

 

 

Il serait faux et même impossible de mettre tous les hommes dans le même panier, en effet, car ils montrent beaucoup plus de disparités quant à leurs sentiments et à leurs réactions vis à vis des femmes que l'inverse. Pour expliquer plus singulièrement les choses et essayer de catégoriser sans entrer néanmoins dans une caricature trop marquée : il y a des hommes qui cherchent d'abord à coucher et ceux qui recherchent une véritable relation basée sur d'autres critères plus larges que les simples mensurations visibles de madame afin de s'imaginer ce qu'ils pourront bien en faire à l'horizontal...

 

Mais n'oublions pas une chose capitale, les hommes ont cette différence fondamentale qu'ils peuvent facilement faire abstraction de sentiments voire même d'intérêt pour la personnalité de la gente féminine tout en espérant pouvoir entrer dans leur "intimité la plus charnelle"... pour définir par une périphrase le fait qu'ils désirent tout simplement faire l'amour. Par contre, toute femme sensée s'intéressera avant tout à la personnalité et au caractère de l'homme avant d'oser lui accorder quelques faveurs "plus avancées", c'est ici le réflexe instinctif de protection par excellence et presque une action de "légitime sécurité" que de savoir à qui l'on a affaire avant d'aller plus loin. Pour les hommes rien de tout ça s'ils recherchent une histoire d'un jour, par conséquent nous allons avant tout nous intéresser à l'homme réellement amoureux et non à l'homme "chasseur".

 

Après ce petit avant-propos nécessaire, nous pouvons maintenant nous pencher sur cet "homme amoureux" ou en quête d'une compagne, que va-t-il justement aimer la première fois lorsqu'il rencontre celle qui fait battre son cœur et qui excite d'abord ses neurones, à défaut d'autre chose... oui, n'hésitons pas à signaler de suite que l'homme amoureux est d'abord celui qui tombe sous votre charme, qui respecte votre personnalité et qui voit en vous autre chose que des courbes féminines à se mettre sous la dent, c'est d'un homme attentif à vos paroles et qui cherche à entrer en relation avec vous dont nous parlerons.

 

Sans être outrancièrement charmeur, l'homme qui sent qu'il pourrait aimer véritablement une femme et qui la rencontre pour la première fois est souvent très surpris par tant d'attention qu'il porte lui-même à cette potentielle compagne, et pour lui c'est LE déclic. Alors s'engage un processus ésotérique d'interrogations et d'extrapolations, toujours sous l'emprise du charme féminin dont il n'arrive pas à s'expliquer le pourquoi du comment... oui, car un homme qui aime est forcément dérouté par cette femme qui, pour une fois, ne lui inspire pas que des visions purement sexuelles mais surtout un bonheur simple d'être en sa présence et de sentir une osmose monter doucement, et pour un homme c'est déjà remarquable en soi !

 

 

Dans cet état presque second, , il n'en oublie pas néanmoins de rester mâle et (en second lieu, dans un sursaut de testostérone) ne manquera pas de regarder dans le détail l'anatomie de madame, non pas comme une fin en soi, mais plutôt comme la cerise sur le gâteau, si j'ose dire, puisque étant déjà charmé par sa personnalité il pourra alors à loisir s'intéresser plus en avant à la personne physique de cette "élue". Mais revenons un peu sur ce que les hommes aiment lorsque le "déclic" arrive, et ce à quoi se porte leur attention :

 

- l'attitude féminine générique est évidemment un facteur important

- certains hommes sont très sensibles à la voix de leur partenaire

- le regard reste, comme pour les femmes, un critère déterminant

- la gestuelle permet d'approfondir une première impression positive

- la qualité de la communication, la convivialité et sérénité de la relation

- un homme aime qu'on lui accorde confiance, signe de rapprochement

- le sourire des femmes permet de juger aussi qu'elles apprécient

- la façon dont vous vous présentez (habillez) est aussi un facteur clef

- enfin, la part de mystère de la femme doit rester, sembler inaccessible...

 

Bien entendu un homme restant un homme, il regarde aussi :

 

- discrètement (ou non) vos seins et les imagine entre ses mains...

- vos cuisses, vos hanches et plus globalement votre "sex-appeal"

- la forme de votre bouche ne restera pas non plus sans l'indifférer

- vos mains donnent souvent quelques informations assez utiles

- certains hommes font des fixations sur les pieds ou bien le cou

- évidemment les fesses font aussi partie du haut du tableau !

 

Mais tout ceci reste effectivement très basique, chaque homme cherchera "sa femme", celle qui représente son idéal pour former un couple stable, là où la femme cherche la puissance et la protection d'un homme, celui-ci met plus en avant la sérénité féminine d'une relation, l'intelligence de la complémentarité, la communication pro-active, et évidemment une certaine sensualité des sens que sa compagne lui offre. Dans tous les cas il n'y a pas de règle établie, lorsqu'un couple doit se former, l'un et l'autre le ressentent, l'un et l'autre s'interrogent et font le premier pas pour aller plus loin... l'Amour recèle encore bien des mystères, et tout ne peut ni s'expliquer ni se concevoir mathématiquement, bien heureusement.

 

 

"Dès qu'un homme découvre du mystère dans une femme, il est bien menacé d'en être amoureux." François Hertel

 

"Le plaisir, sa recherche comme son refus, préoccupe également l'homme et la femme." Henri Barte

 

"Un homme qui pense, non à une femme comme au complément d'un sexe, mais au sexe comme au complément d'une femme, est mûr pour l'amour." André Malraux


 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Seduction
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 07:36

 

Le premier regard, les premiers émois,  le premier baiser la première impression. Ce premier RDV.

 

Pour quelles raisons sommes-nous charmées ? Parce que c'est toujours la première fois qui compte.

 

Pour commencer il y a la gestuelle, le charme et l'élégance, la prestance et la droiture, sachez que de votre posture une femme décèlera rapidement la confiance qui émane de vous. Chez les hommes point de maquillage pour souligner, mettre en valeur, décliner un regard, alors plus encore que pour une femme le choix des vêtements est prépondérant.

 

De même, votre élocution, vote charisme, votre sens de l'écoute sont très appréciés par les femmes, ainsi de notre côté nous nous interrogeons aussi :

 

- Est ce que je lui plais ?

- Que pense t-il de moi ?

- Allons-nous nous revoir ?

 

Certains hommes qui ne sont sont ni grands, ni beaux (ce qui est rassurant en soi) attirent le regard des femmes, on les remarque, ils se démarquent par :

 

- Le charisme

- la puissance

- l'élégance

- l'humour

- l'intelligence

 

De même soyez prévenant et attentif, surprenant, enveloppant, rassurant et avenant, mais juste ce qu'il faut.

 

En réalité il est relativement simple d'attirer l'attention d'une femme, donnez lui simplement l'impression qu'elle est "l'élue" et faites la rire

Une femme qui plait à un homme attend de lui des signes (appels, sms, mails, courrier), elle veut communiquer et garder le contact, surtout durant les premiers jours, ensuite il n'est plus question de convaincre mais d'entrer vraiment en relation ou non. Les histoires se font ou se perdent à tout jamais.

 

Messieurs, ce que les femmes aiment dans le désordre

 

- Les compliments

- Les mots qui rassurent

- Des projections

- Des surprises

- Des promesses

 

Généralement si vous plaisez à une femme bien souvent celle-ci aura besoin de savoir que vous comptez d'abord la revoir et ensuite que vous souhaitez projeter avec elle, c'est pour les femmes une preuve de reconnaissance qu'elles sont "aimables" ou potentiellement aimées et désirables, complètes en somme pour satisfaire l'envie d'un homme.

 

Séduire une femme consiste donc à la rendre belle, unique et désirable, prenez lui la main, regardez la dans les yeux car au-delà de la verbalisation il y a aussi la communication non verbale, certains silences sont bruyants tant ils expriment à eux seuls désir et émotions, les non-dits de l'âme.

 

Messieurs ne mentez pas, vous n'avez nul besoin de mentir pour obtenir les faveurs d'une femme, soyez justement sincères et laissez leur le choix, une femme touchée, émue est une femme charmée.

 

Et puis parfois il est une rencontre, celle qui vous donne envie de construire ensemble un avenir et des souvenirs communs. Mais aussi combien de rencontres mortes avant même d'avoir commencé, pour une seule qui vous transportera et vous poursuivra à jamais de longues années à évoluer et à vous construire ensemble, en couple.

 

La première rencontre c'est aussi parfois le hasard, un regard, un moment de grâce et de magie inoubliable.

 

Quoi qu'il en soit, il vous faut garder à l'esprit que cette rencontre, et ce quelque en soit l'issue, c'est comme un entretien d'embauche ou tout se joue d'un regard, d'un mot, d'un geste, d'une simple impression, bonne ou non.

 

"De tout temps, le désir le plus important a été le désir de rencontres. Rencontres avec l'autre, avec Dieu, entre les sexes." Theodore Zeldin

 

"J'ai rencontré quelques peines, j'ai rencontré beaucoup d'joie; c'est parfois une question d'chance, souvent une histoire de choix." Grand Corps Malade

 

"Le bonheur ne se cherche pas : on le rencontre. Il n'est que de savoir le reconnaître et de pouvoir l'accueillir." Bernard Grasset 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Seduction
commenter cet article