Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 09:35

probleme_addiction_sexuelle.jpgS'il est un problème qui paradoxalement peut compliquer grandement voire même détruire complètement une vie de couple, c'est bien l'addiction sexuelle.

 

Généralement ce sont très majoritairement les hommes qui souffrent de cette dépendance qui se veut irrépressible, rien à voir avec le simple désir sexuel masculin, lequel reste tout à fait naturel lorsqu'il est normalement canalisé dans le cadre d'une rencontre amoureuse ou bien d'un acte consenti et désiré avec sa partenaire habituelle. En effet l'addiction sexuelle est définie comme maladie handicapante et reste vécue comme telle car la personne dépendante ne peut absolument pas réfréner ses pulsions et ses envies de sexe, ceci peut se manifester sous différentes formes assez multiples mais toutes le sont de manières très compulsives, voyons quelques exemples, ici situés dans le contexte de la vie de couple, avec des hommes atteints de cette addiction pathologique :

 

- il ne peut s'empêcher de faire l'amour plusieurs fois par jour à sa partenaire

- ses principales préoccupations sont axées thématiquement sur le sexe

- les médias tv, internet ou bien les revues sont des supports de l'addiction

- les rencontres avec les femmes ont toutes une connotation sexuelle

- même certains objets de la vie courante sont supports à un fantasme

- lorsque la pulsion n'a ni support ni partenaire elle reste présente en tête

- dans tous les cas l'addiction prend le dessus sur toute autre activité

- à peine l'acte ou la jouissance exprimée, c'est de nouveau l'addiction

- à l'extrême limite, la partenaire non consentante est violée par le conjoint

- la plupart du temps ce trouble aboutit à la désagrégation totale du couple

- dans les pathologies les plus lourdes la violence pure s'invite au quotidien

 

Comme nous le voyons, l'addiction sexuelle est un véritable calvaire, à la fois pour celui qui en est victime mais aussi pour la partenaire qui subit sans cesse au quotidien les effets, pour le moins pervers, de ce grave trouble du comportement. Alors que pouvons-nous dire de plus significatif pour cerner ce terrible problème... d'autant plus qu'il n'est pas facile de s'en détacher uniquement par la seule volonté car nous pouvons parfaitement comparer l'addiction sexuelle à celle d’une drogue dure, laquelle va directement agir sur les zones du cerveau en rapport avec le plaisir et la récompense.

 

Depuis quelques années les troubles graves liés aux comportements sexuels sont en hausse constante dans nos sociétés, agressions, viols, manque de respect quotidien à l'égard des femmes et surtout l'utilisation à outrance de leurs images dénudées sur tous les supports ne font aussi que renforcer ou maintenir cette perception déformée et "sexo-centrée" de la femme... effectivement nos sociétés occidentales, plus ou moins permissives en ce qui concerne la représentation sexuelle de la femme, entretiennent grandement ou même favorisent ce type de comportements excessifs voire déviants, la pathologie sexuelle peut alors devenir ambiante et il sera difficile de s'en échapper.

 

Comment réagir efficacement face à ce fléau qui mine la vie de couple ? Comment "soigner", puisque c'est bien le terme approprié, ces malades du sexe qui ne peuvent plus vivre normalement, ni professionnellement, ni dans leur vie personnelle, encore plus difficilement dans leur vie de couple ?

 

Dans tous les cas, encore une fois, ce sera sur le long terme, et en compagnie de sa partenaire que le conjoint devra suivre une thérapie comportementale, souvent double : une thérapie personnelle associée à un support "d'aide au couple" par un(e) professionnel(lle), il est très important de ne jamais dissocier l'addiction sexuelle des troubles engendrés au sein du couple, car évidemment le partenaire victime de cette pathologie d'addiction sexuelle n'en est pas moins amoureux de sa partenaire... et même si la situation reste difficile en l'état c'est aussi avec l'amour de sa femme que le couple pourra perdurer jusqu'à la guérison, ceci après de nombreuses séances de soins et de dialogues. Dans certaines situations extrêmes, un support médicamenteux est proposé afin de réduire artificiellement les effets de la pathologie durant la thérapie comportementale axée sur la prise de conscience du problème, de sa source et de la manière de combattre cette addiction plus efficacement.

 

Le couple est une entité complexe, liée tout d'abord par l'amour qui unit deux individus mais aussi définit par un lien très rapproché aux corps sous la forme naturelle de relations sexuelles. Comme dans un bon cocktail, c'est le bon dosage des ingrédients du couple, amour et sexe, qui lui permet de durer et d'évoluer à deux de manière sereine et harmonieuse, ne pas respecter les bonnes quantités d'amour ou de sexe peut entrainer l'overdose et la rupture, chacun dans le couple doit donc veiller à ces proportions équilibrées pour le bien réciproque des deux protagonistes.

 

"Le besoin sexuel est le plus violent de nos appétits : le désir de tous nos désirs." Arthur Schopenhauer

 

"Le caractère normal de la vie sexuelle est assuré par la conjonction vers l'objet et le but sexuel de deux courants, celui de la tendresse et celui de la sensualité." Sigmund Freud

 

"Le désir sexuel est une faim de l'autre, et ressemble par bien des côtés à une pulsion cannibalesque." Michel Tournier

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Probleme de couple
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 11:47

probleme_de_couple_exprimer-ses-_sentiments.jpgSouvent les femmes attendent de leur conjoint que celui-ci exprime ses sentiments. Mais si on commençait par définir ce que cela signifie exactement.

 

- Verbaliser son amour en disant "je t'aime"

- Etre prise dans les bras et se sentir câlinée

- Recevoir des fleurs ou des cadeaux régulièrement

- Recevoir des SMS toute la journée, rester en contact...

 

C'est quoi aimer pour vous, pour moi, pour lui ? A t-il changé de comportement récemment ? Est ce un problème de couple quand il n exprime pas ses sentiments ?

 

Et si vous aviez tellement peur que votre partenaire vous quitte au point d'attendre de lui qu'il exprime plus qu'à l'accoutumé l'étendue de ses sentiments ?


Il n'est pas rare que les femmes qui m'expriment leur peur rencontrent un problème avec leur image ou alors dénotent un changement de comportement de la part de leur conjoint.

 

Ce sont donc, en la circonstance, nos peurs et nos interprétations qui vont modifier ou amplifier des problèmes de communication au sein de la relation de couple.

En effet, bien souvent avant de pouvoir discuter ou aborder les problèmes qui nous préoccupent, il y a une période de latence et de non-dits où chacun réagit de manière différente  (colère, angoisses, silence, etc)

 

Les femmes pensent généralement à un manque de franchise lorsqu'un homme n'exprime pas verbalement ce qu'il éprouve à leur égard, quelques exemples :

 

- Si une femme achète une nouvelle robe elle n'attend pas la réponse suivante : "Tiens tu t es acheté une nouvelle robe ?" mais plutôt : "j'aime beaucoup cette nouvelle robe qui  te va bien !"

 

- De même quand une femme vous demande : "Est ce que tu m'aimes ?" elle n'attend pas : "Mais bien sûr que je t'aime je n'arrête pas de te le répéter" mais plutôt : "oui je t'aime ma chérie".

 

- Pour finir, une femme qui vous questionne sur son apparence (par exemple sa coiffure) cherche généralement à se rassurer, alors plutôt que de ne pas oser lui exprimer ce que vous ressentez de peur de la blesser, dites-lui que vous la préférez quand elle fait attention à elle, que vous y êtes sensible et donnez lui des exemples.

 

Si les femmes attendent de leurs conjoints une reconnaissance verbale, elles ont "a priori" beaucoup de mal à exprimer clairement ce qu'elles attendent, d'où des demandes généralistes et par déclinaison des problèmes de communication au sein du couple :

 

- j'ai besoin qu'il m aime

- j'ai besoin qu'il me rende heureuse

- j'ai besoin de savoir que je compte pour lui

 

Sachez Mesdames que ce type de demande laisse les hommes perplexes car ils ne savent absolument pas ce que nous attendons et le plus souvent d'ailleurs ils me répondent : "je vous assure que je n'arrête pas de lui prouver qu'elle compte à mes yeux".

 

Il faut donc que les femmes apprennent à demander "au travers de formulations claires" et que les hommes interrogent leurs femmes sur leurs besoins plutôt que d'attendre qu'elles expriment frustration et colère.


Préservez ou mettez en place des moments de couple où vous vous autoriserez l'un et l'autre à formuler plus clairement ce que vous attendez légitimement l'un et l'autre pour ce couple que vous avez bâti tous les deux.


Dans tous les cas, une femme a besoin d'être rassurée par son homme et assurée de son amour, mais un homme sait toujours bien mieux exprimer cet amour directement en acte qu'en parole, le langage de l'amour remplace alors tous les mots...

 

"L'amour n'est pas un sentiment, c'est un art." Paul Morand

 

"Quel que soit votre âge, ne pas se sentir aimé, c'est se sentir repoussé." Coco Chanel

 

"Chacun de nous sent d'instinct que les plus beaux sentiments du monde ne valent pas une seule bonne action." James Russell Lowell

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Probleme de couple
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 07:29

Prince_charmant_mariage_royal.jpgAvec ce titre très évocateur pour tous ceux qui, parmi les deux milliards de spectateurs, auraient suivi tant soit peu le fameux mariage princier britannique entre William et Kate, nous voici effectivement dans le dernier des contes de fée modernes, une sorte de rêve éveillé à l'échelle planétaire, véhiculé par tous les médias existants, commenté par des millions de personnes avides de sensationnel et d'images colorées en rouge et or massif...

 

Justement, cet évènement bien réel reprend toutes les ficelles de l'émerveillement lié au conte de fée pour enfants, pourtant ce sont bien des adultes qui ont "en fin de compte" été ferrés par cette histoire royale assez grand-guignolesque par tant de faste traditionnel et de démesure auxquels il est difficile non seulement d'échapper mais aussi d'admirer le génie de la couronne d'Angleterre pour mettre en scène ce qui n'est finalement qu'un... mariage et non le retour du christ sur la Terre, lequel n'aurait certainement pas réalisé une telle audience TV !

 

Alors que penser réellement de tout ceci ? Oui après coup, à froid, que penser de cette envolée des âmes pour une manifestation qui n'est que la démonstration publique d'un rituel monarchique élitiste, richissime et fermé... Comment aborder ce paradoxe que tant de personnes puissent encore rêver les yeux ouverts devant cette débauche de moyens financiers et humains aux ordres de quelques-uns... n'est-ce pas là le plus bel exemple de ce paradoxe et de toute la complexité humaine qui cherche à s'approprier (même seulement par l'image) un peu du rêve et de la richesse d'autrui par média ou par personnes interposées.

 

Chacun de nous a, un jour ou l'autre, lu le récit d'un conte de fée, celui du beau prince charmant et de la jolie princesse, vous savez : le récit qui se termine par "Et ils vécurent heureux et ils eurent beaucoup d'enfants". Et bien, c'est cet archétype mental primaire qui ressurgit ici à l'échelle mondiale, deux milliards de doux rêveurs qui en oublient un temps les crises sociales et les méfaits de la mondialisation via cet évènement justement relayé sur l'ensemble de la planète, jusqu'au bout de l'antarctique chez les esquimaux ou dans les tribus amazoniennes devant leur poste de télévision apporté par "la Civilisation".

 

Ne soyons pas non plus trop critiques voire même un peu méchants devant tant d'insouciance généralisée et faussement partagée, nous avons tous le droit de revendiquer ce même statut royal un jour, car chacun trouve effectivement un jour ou l'autre son prince ou sa princesse (en espérant qu'il ou elle soit charmante au quotidien), ce moment inoubliable où les regards se croisent et se comprennent, cet instant magique qui fait battre les cœurs plus fort, c'est souvent tout simplement ainsi que se forment les couples, sur la représentation amoureuse que l'on se fait de celui ou de celle avec qui l'on veut partager, soit un moment soit une grande partie de sa vie, et même pour certains la vie entière.

 

L'Amour véritable reste un grand mystère, avec ses propres légendes personnelles et ses histoires féeriques inventées ou réécrites, laissons donc tous ces rêveurs chercher et surtout trouver l'âme sœur convoitée, peut-être la trouveront-ils et pourront-ils alors remercier William et Kate de leur avoir montré l'exemple, un exemple néanmoins très ostentatoire, exagéré et typiquement orchestré pour la forme, pas très intime tout de même de partager ce moment avec autant d'inconnus... Mais ne soyons pas chauvins : "God save the Queen !"

   

"Le féminisme, c'est ne pas compter sur le Prince Charmant." Jules Renard

 

"Le prince charmant éternel a fait trop de mal, c'est un concept poussiéreux." Marie-Ange Guillaume

 

"Elles attendent le Prince Charmant, ce concept publicitaire débile qui fabrique des déçues, des futures vieilles filles, des aigries en quête d'absolu, alors que seul un homme imparfait peut les rendre heureuses." Frédéric Beigbeder

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Hommes-Femmes
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 11:28

seduction masculine armeBon nombre de femme m'expriment la peur de perdre leur conjoint : "vous comprenez, il aime les femmes toutes les femmes"

 

Oui... mais certains hommes aiment les femmes le temps que durent les roses...

 

Alors, La séduction masculine  est-elle une arme pour se rassurer ou pour se séparer en séduisant d’autres femmes.

 

Au commencement, il est agréable de se laisser séduire par un homme charmeur et enjôleur, il sait nous rendre belle, unique, nous dire ce que nous souhaitons entendre pour mieux nous approcher,  alors comment savoir à qui nous avons affaire ?  Est-ce un Casanova pour qui seul compte les débuts d'histoires, un anxieux qui cherche à se rassurer pour exister ou lors de la cinquantaine trébuchante un homme cherchant à raviver une flamme qu'il croyait éteinte.

 

A Chaque âge sa séduction et ses codes :

15 ans on peut flirter sans rester ensemble,  on se fait ses premières armes

20 ans à cœur vaillant rien d'impossible, capable de séduire au-delà des frontières

30 ans séduire pour se projeter et construire, pour bouger des montagnes à deux

40 ans l'envie de s'évader le plus souvent,  de retrouver des émotions véritables

50 le désir de tester son potentiel de séduction, sans mettre son couple en danger

 

Votre conjoint est-il dans le besoin de séduire, est-ce un comportement compulsif ? Quel est l'enjeu, (conquérir, se rassurer, posséder, etc...).

 

Certains hommes ne cherchent que la conquête qui exacerbe en eux un sentiment de toute puissance, il est par ailleurs compliqué de pouvoir s'attacher à ce type d'hommes car ils évitent soigneusement de vous en laisser le temps.


Il y a les séducteurs impuissants qui ont besoin de se donner l'illusion de la toute puissance ils cherchent à attirer l'attention en tout temps et en tous lieux, et puis il y a ceux qui vous séduisent pour vous posséder, vous devenez un trophée à exposer, il n y a pas de relation d'échange mais une relation d'emprise.

 

Il est agréable de charmer, et de vouloir attirer les regards à soi, séduire procure un sentiment de puissance et d'ailleurs les femmes l'ont parfaitement compris puisqu’elles en jouent. Globalement on séduit pour trouver quelque chose qui manque à notre vie, il est rare de séduire pour le plaisir uniquement, car le but est quand même bien d'obtenir en retour l'attention de la personne que l'on cherche à séduire.

 

Les codes  de séduction n'existent plus, auparavant la femme attentiste le plus souvent se laissait aborder par un homme qui lui déclarait sa flamme, aujourd'hui les hommes sont perdus, les femmes entreprennent ou revendiquent selon leur indépendance, voire même leur solitude en portant un regard sévère sur les hommes qui eux-mêmes ne savent plus que faire pour les séduire.

 

Si vous sentez que votre conjoint cherche sans cesse à vouloir charmer d'autres femmes en votre présence, vous devez alors vous interroger sur ses attentes profondes et en discuter sérieusement avec lui. Si vous comptez pour lui, croyez bien qu'il saura rapidement en votre présence changer de comportement, dans le cas contraire ce sera à vous de prendre les bonnes décisions surtout si cette relation vous détruit bien plus qu'elle ne vous enrichit.

     

"La séduction est de l'ordre du rituel, le sexe et le désir de l'ordre du naturel." Jean Baudrillard

 

"Séduire, c'est ne pas mourir. C'est vivre dans le regard de l'autre." Patrick Poivre d'Arvor

 

"Faire rire une femme, c'est la séduire."  José Artur

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Seduction
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 10:43

seduction_solei_Libido.jpgVous l'avez certainement remarqué, oui, l'air du temps a changé depuis quelques semaines ! Comment, vous ne voyez donc pas cette soudaine métamorphose ? et bien...Sex Sun & Séduction : le beau temps ravive notre libido !

 

Et oui, le printemps est arrivé déjà depuis le 20 mars au calendrier mais surtout le beau temps depuis peu, un Soleil avec des températures presque estivales, de quoi nous faire perdre toute notion d'agenda et surtout pour démentir la maxime qui nous annonce qu'en Avril il ne faut pas se découvrir d'un seul fil... facile à dire mais pas du tout à tenir quand il fait déjà 26 ou 28 degrés certains jours.

 

Mais je ne suis pas météorologue pour vous faire un cours magistral sur la pluie et le beau temps, encore que... Effectivement, cela a son importance : le "temps qu'il fait" agit intensément sur notre humeur et sur nos sentiments, sur nos réactions ou nos intentions, et nous ne sommes pas tout à fait les mêmes sous une pluie battante ou sous un Soleil radieux... Les scientifiques nous apprennent que la lumière stimule certains récepteurs en activant une surproduction de testostérone, laquelle entraine les phénomènes hormonaux lié à la sexualité (tant masculine que féminine), de plus, le Soleil réduit le taux de mélatonine dans le sang et augmente notre activité diurne, donc notre potentiel et nos réserves énergétiques.

 

Et qui dit Soleil dit aussi chaleur; comment interpréter cette réaction soudaine face à la montée du thermomètre ? Finalement c'est assez simple à comprendre car voici ce qu'il se passe quand le Soleil pointe le bout de ses rayons sur notre nez tout pâle:

 

- nous avons soudain une grosse envie de sortir nous promener

- nous nous habillons de façon plus légère, colorée et ostentatoire

- nos activités quotidiennes se tournent naturellement vers l'extérieur

- la lumière agit sur notre cerveau et chasse toutes nos idées noires

- n'oublions pas que les jours s'allongent, nous sommes plus actifs

 

Le Soleil serait-il le meilleur des médicaments pour contrer nos états d'âme, faire fuir la morosité et l'ennui, nous booster le moral et nous faire pousser des ailes ? Effectivement, car on ne peut pas nier l'évidence qu'à l'arrivée des beaux jours nous avons tous un regain d'activité et d'énergie et que cela est bien à mettre au compte du Soleil. Ne dit on pas aussi qu'avec le Printemps l'amour n'est pas loin... Regain d'énergie et d'activité riment d'ailleurs avec... activité sexuelle augmentée ou fortifiée, il ne faut pas s'en cacher puisque nous sommes tous atteint par "l'effet 3S" : Sex Sun & Seduction !

 

Alors profitons de cette cure de jouvence printanière 100% naturelle pour réactiver le tonus bienfaiteur que l'hiver nous avait si tristement confisqué, n'hésitons pas à charmer notre partenaire et à lui compter fleurette puisque tout semble de nouveau germer à foison... d'ailleurs les hommes le savent très bien, ou plutôt le sentent bien, leur organe mâle a tendance à pousser aussi vite que le bambou lequel (rappelons-le) a besoin de Soleil et d'humidité pour se déployer pleinement !

 

Les femmes l'auront aussi parfaitement compris : c'est l'époque où ces messieurs ont besoin de "jardiner plus qu'à l'habitude" et elles sauront comment leur préparer le terrain, d'ailleurs elles aussi sont plus aptes et plus ouvertes qu'à l'habitude pour recevoir ces messieurs comme il se doit.

 

Sans faire de dessins, dès que le Soleil et que plus généralement la lumière revient, ce sont tous nos sens qui se réveillent et sortent d'hibernation, c'est l'époque où les couples se rapprochent ou se forment, c'est aussi la période durant laquelle les corps expriment pleinement leurs désirs d'entrer en contact rapproché et de fusionner afin de montrer que la Vie pulse de nouveau en suivant le cycle des saisons. Alors vive le Printemps, les Femmes sont belles et les Hommes sont forts ! ... et déjà bientôt l'été en ligne de mire !

 

 

"En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles."  Khalil Gibran

 

"Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l'air de pleurer de joie."  Paul-Jean Toulet

 

"Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses... sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir."  Michel Bouthot

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Seduction
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 09:14

comment se retrouver partage aimer comprendreL'abandon au plaisir dans un début d'histoire c'est bien souvent une affaire de femme, il est plus rare de voir un homme s'abandonner, pour autant les femmes se mettent en danger quand elles ne sont pas accueillies, les hommes se sentent alors envahis, impuissants et prennent la fuite.


Alors comment se retrouver et se comprendre, comment nous comporter dans un début d'histoire lorsque nous sommes charmées, troublées, séduites ?

 

Avant toute chose j'aimerai rassurer toutes ces femmes qui se remettent en cause, se culpabilisent et s'imaginent que ce sont elles qui ne sont pas ou plus désirées. Rappelez-vous le regard qu'il portait sur vous ce soir-là, les mots murmurés au creux de votre oreille, cet homme vous donnait il l'impression de ne pas vous désirer ?

 

Si un homme part avant même d'avoir commencé ce n'est pas une histoire de désir mais une histoire d'impuissance.


Alors même que nous sommes nous les femmes dithyrambiques sur le sujet que nous pouvons exprimer ce que nous désirons, sachez que si les hommes ne peuvent nous donner ce que nous souhaitons ils ne savent que rarement l'expliquer avec des mots alors en gage, "ils dé-gagent" et nous offrent pour vacarme un silence bruyant et fuyant.

 

Mais je ne veux aucunement par cet aveu condamner les hommes, et tous les hommes, simplement si certains comprennent en me lisant qu'une femme préfère entendre plutôt que de chercher à décrypter les non-dits peut être alors que les départs seraient plus constructifs tant pour celui qui s'éloigne que pour celui qui reste.

 

Comment peut on expliquer que tant d'hommes et de femmes se cherchent sans jamais se trouver, on me parle bien souvent de peur de l'engagement, mais avant même de s'engager il faut se trouver non ? et même se trouver devient terriblement compliqué au point même que pour nous y aider on nous propose des critères de plus en plus précis et affinés, comme si se plaire résultait d'une infinité de détails minutieusement déclinés. Et chacun inlassablement se cherche, je rends hommage à Michel Polnareff  ce précurseur qui en composant "Goodbye Marylou" en 1989 ne savait pas qu'en faisant l'apologie de sa  propre solitude il mettrait en exergue 22 ans plus tard l'errance d'une société qui se cherche et qui manque cruellement d'amour.

 

 

 

 

Que cherchons nous aujourd'hui à partager, à vivre ? Sommes nous capables, hommes et femmes, de partager encore aujourd'hui des projets quand la société nous fait l'apologie des plaisirs fugaces et solitaires ? Que nous propose la société quand on voit tous ces hommes et ces femmes se désirer derrière un écran et qui dans la réalité se trouve face à un écran de fumée, chacun paralysés par ses peurs et non choix, par ses doutes et ses angoisses.

 

S'il faut se réjouir aujourd'hui de ne plus avoir à porter le poids des convenances que nous imposait fermement la société en son temps, que nous propose-t-elle aujourd'hui ? à quoi se référer, quoi et comment construire ?

 

Mesdames, Mesdemoiselles, à vous mes filles, aux générations porteuses d'espoir pour l'avenir, gardez en vous précieusement vos rêves et vos croyances, brisez les écrans, la virtualité, le chacun pour soi, soyez vivantes dans la vraie vie, l'amour saura le moment venu vous envelopper de son aura bienveillante.

 

Et vous les hommes, sachez exprimer votre amour, le clamer haut et fort à celles qui font vibrer votre coeur, engager le dialogue avec une femme c'est vous engager en retour pour vous reconnaitre et vous unir durablement, ne fuyez plus ce que vous recherchez et désirez, il faut savoir se dépasser pour trouver l'amour.

 

Par ces quelques mots je veux surtout rendre hommage à ces femmes qui se cherchent et désirent encore éprouver et s'émouvoir, à ces jeunes adolescentes pleines de rêves de croyances et d'espoir, il vous faudra vous confronter à la fuite, au silence et au non-dit de certains hommes avant de rencontrer celui qui ne voudra plus jamais lâcher votre main alors regardez devant vous et laissez derrière les impuissants qui ont perdu le sens de la parole mais vous rendent celui de l'honneur.

 

"l'amour n'est pas seulement un sentiment, il est aussi un art."  Honoré de Balzac

 

"L'harmonie la plus douce est le son de la voix de celle que l'on aime." Jean de la Bruyère

 

"Je t'aime non seulement pour ce que tu es mais pour ce que je suis quand nous sommes ensemble." Roy Croft

 

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Hommes-Femmes
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:02

couple_ami_amant_maitresse-copie-2.jpgEn ces périodes de troubles, de crises mondialisées et de bouleversements de toutes sortes (politique, environnementale, économique, sociologique, etc...), l'individu aussi cherche à son niveau plus personnel ses propres bases et essaie de trouver des repères pour vivre au mieux au quotidien en surfant sur l'actualité de son réel.

 

Les mentalités contemporaines ont placé l'individu sur un large piédestal égocentrique où (hélas) la place d'autrui n'est devenue qu'une sorte d'accessoire nécessaire, mais pas trop, presque un objet de consommation courante et jetable au moindre problème, ainsi vont la vie sociale et les rapports humains de nos jours, autant dire très dégradés ou dans un triste état...

 

Justement, qui dit égocentrique, dit et pense forcément au célibataire, seul(e) dans la jungle de relations amoureuses complexes et/ou artificiellement amicales, seul(e) face à ses doutes ou fausses certitudes de vouloir vivre ou non avec autrui... et la question ultime se pose à un moment : vivre en couple, oui ou non ?

 

Mais avant de vivre à deux, toute une "panoplie de relations" s'offre aux célibataires, femmes ou hommes, lesquels vont devoir jouer un rôle, soit celui de l'ami, du partenaire épisodique, de l'amant d'un soir ou de la maitresse au long cours... ici aussi, pour s'y retrouver dans les types de relations, autant ne pas confondre les termes et scénario au risque de ne plus savoir comment agir, réagir ou même réfléchir clairement.

 

Alors que penser de tout ceci, si ce n'est que toute cette mascarade amoureuse est comme un grand bal où chacun doit se confronter à l'autre en dansant avec lui une valse, où il est évident que le prince charmant et la jolie princesse ne se rencontreront pas du premier coup et que par conséquent des essais sont nécessaires pour se construire d'abord soi-même, ensuite seulement envisager la construction d'un couple.

 

Dans les faits, nous venons simplement d'évoquer la phase des expériences amoureuses qui sont un passage obligé de chaque individu pour définir ses choix de vie, préférences et goûts en matière de sociabilité et de potentialité à penser puis vivre l'entité que représente le couple. Evidemment ce n'est pas une mince affaire et bien souvent nous mettons des années à définir ce que nous voulons, voire même à changer radicalement en cours de route. La psychologie humaine est ainsi structurée que rien n'est écrit à l'avance et que tout évolue; de même les relations que nous entretenons avec nos ami(e)s, partenaires, amants ou maitresses peuvent un jour se modifier en se transformant en une relation de couple réciproquement désirée et durable.

 

Le couple n'existe pas en soi sans une construction personnelle en amont. Le couple est l'aboutissement de la volonté de deux individus de vivre ensemble pour aller plus loin dans leur propre évolution en passant par une relation pleinement partagée; le couple c'est un peu comme l'arc et la flèche, l'un sans l'autre ils ne peuvent toucher leur cible commune, la cible du dépassement de soi-même, de l'abandon d'une certaine forme d'égoïsme personnel pour construire à deux, au-delà et même au-dessus des difficultés du quotidien qu'ils ne pourraient supporter seuls. Enfin, dans le couple le conjoint est tout à la fois : l'ami(e), l'amant ou la maitresse, le (la) partenaire au quotidien, deux êtres bien distincts dans une volonté commune de vivre ensemble une grande histoire d'amour unique et conjuguée à leur image.

 

"Le couple, c'est autrui à bout portant. Choisir c'est se livrer."  Jacques Chardonne

 


"Chacun a besoin que l'autre ait besoin de lui. Dans un couple, trahir l'autre, c'est se trahir soi-même."  Pierre Dehaye

 

"Pourquoi l'amour et la souffrance vivent-ils ensemble ? Parce que c'est un couple."  Michel Conte


 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Conseil conjugal
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 07:32

complicite_importance_vivre_a_deux.jpgBien sûr, je pourrai commencer par vous raconter que vivre à deux c'est d'abord et avant tout deux personnes qui se retrouvent pour partager le meilleur mais je crois que la vraie définition du couple est là, se tenir la main et un peu plus fort encore quand quelque chose ne va pas, des fois ne pas hésiter à porter l'autre si on ne veut pas qu'il tombe, et même à terre ils sont encore deux mais pas isolés et abandonnés à leur sort car ils se tiennent encore.

 

Vivre à deux c'est partager aussi tout ce qu'il y a de bon à faire à deux, discuter, découvrir, réaliser, se faire du bien mentalement et physiquement, c'est très important et naturel. Si la société privilégie les couples, c'est que lorsque l'on est seul(e) avec en plus des enfants, alors là ce n'est pas facile, la vie peut vite devenir un enfer.

 

Etre complice et aimant ne signifie pas qu'il faille chaque jour qui passe être l'un contre l'autre à se rendre des comptes, il faut plutôt rester attentif à l'élu de notre cœur, en lui apportant un regard bienveillant, dans notre société où le chacun-pour-soi prédomine, chercher à l'accompagner sans vouloir tout faire à sa place ou chercher à le changer ou le façonner à son image, le faire grandir simplement comme nous le faisons nous-mêmes avec nos enfants.

 

Vivre à deux, c'est penser à deux mais aussi "panser" nos difficultés, partager des idées et des croyances, les débattre ensemble, regarder dans une même direction parfois en se tenant la main, parfois en se laissant un espace personnel mais toujours pour le bien de ce NOUS qui se remplit des expériences vécues en commun.

 

Pourquoi est-ce important me direz-vous ? Parce qu'en ces périodes troubles, avec un avenir si peu défini dans l'esprit collectif, une perte de repères avec des idéaux qui s'effondrent ou s'effritent, en ces temps de crises multiples à l'horizon, il nous reste encore ce formidable espoir d'évoluer ensemble, de croire ensemble et de construire des projets ensemble en étant plus fort, en couple. N'est-ce pas finalement une certaine définition du bonheur que de vivre en partageant, que de partager sa vie...

 

Et puis vivre à deux permet de se concerter et de négocier pour s'entendre et s'écouter intimement, alors qu'étant seul(e) il n'y a pas d'autre alternative que de valider ses propres choix ou propos intérieurs, pas toujours des plus pertinents, des plus objectifs ou enthousiasmants.

 

Enfin, vivre en couple c'est le partage, les souvenirs que l'on partage, l'attention que l'on se porte, les conseils que l'on se prodigue, la chaleur d'un homme qui vous prend dans ses bras, la douceur d'une femme qui vous touche Nous pourrions alors scander : "Vivons solidaires plutôt que solitaires !"

 

Bien entendu il n'est pas facile de vivre à deux, évidemment qu'il y a des conflits, des mésententes et des incompréhensions car nous sommes "heureusement" bien différents dans notre vision respective du monde qui nous entoure, mais tout est une question de dialogue et d'écoute pour aboutir à une entente, forcément cordiale et amoureuse.

 

Vivre en couple c'est trouver ou retrouver une ouverture d'esprit, un juste équilibre, sans fusion ou perte d'identité et où le désir de s'engager est un serment de foi, de respect et d'amour, où il faudra au long court cultiver le bonheur et, après tout, cultiver ce bonheur de nos jours n'est quand même pas ce qu'il y a de pire à gérer au quotidien ensemble plutôt que dans une triste posture égocentriste.

 

 

"Aimer, c'est trouver, grâce à un autre, sa vérité et aider cet autre à trouver la sienne. C'est créer une complicité passionnée." Jacques de Bourbon Busset

 

"Il est bien vrai que nous devons penser au bonheur d'autrui; mais on ne dit pas assez que ce que nous pouvons faire de mieux pour ceux qui nous aiment, c'est encore d'être heureux." le philosophe Alain.

 

"Si l'on trouve du plaisir au bonheur d'autrui, c'est avant tout parce que l'autre est nécessaire à son propre bonheur." Jacques Attali


 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Confiance en soi
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 11:47

probleme_de_Couple_impuissance_manque_libido.jpgS'il est bien un problème de couple par excellence, celui dont les deux protagonistes ne peuvent absolument pas nier leur implication directe, celui qui caractérise en grande partie leur union, c'est bien celui de la sexualité, et plus symptomatiquement parlant pour préciser un peu plus ici notre sujet : celui du manque de Libido ou de l'impuissance au quotidien.

 

Le regard commun et même trivial de la société sur ce problème sexuel, lequel touche, contrairement à ce que l'on pourrait croire, tout autant les femmes que les hommes, est souvent très mal perçu et faussement synonyme de refus d'amour ou de désintéressement du (ou de la) partenaire. Mais attention de ne pas généraliser ou de ne pas niveler une première approche au risque de passer à côté des véritables causes du manque de libido ou de l'impuissance, en effet il existe de très nombreux paramètres différents qui aboutissent aux mêmes résultats sans pour autant que la situation soit volontaire ou même décidée, en deux mots : si votre homme n'arrive pas à avoir d'érection ou si votre femme n'a pas le feu sacré pour vous faire l'amour, cela ne signifie pas forcément que la relation de couple va mal mais uniquement que l'acte sexuel est difficile pour des raisons à expliciter plus clairement.

 

On sait très bien que la psychologie et l'amour doivent faire bon ménage pour que l'un et l'autre se portent bien au sein du couple, il est alors nécessaire d'aborder le terrain complexe des problèmes liés au mental de chaque partenaire lorsque l'on rencontre un problème sexuel alors que rien ne semble en apparence contrer l'acte sexuel au niveau purement physique. Evidemment nous n'aborderons pas les problèmes qui ont une origine purement médicale au sens "physique" ou chirurgical du terme, nous allons nous concentrer sur les autres causes de dysfonctionnement sexuel et nous pouvons déjà en établir une petite liste, pour les hommes et pour les femmes.

 

Pour l'homme, l'impuissance ou les problèmes sexuels peuvent survenir à cause :

 

- de la fatigue accumulée ou d'un manque de sommeil prolongé

- du stress au travail ou de contrariétés professionnelles répétées

- d'un manque d'exercice physique, d'activités sportives saines

- d'un conflit non résolu au sein du couple entrainant une inertie

- d'un passage à vide ponctuel à cause d'un manque d'énergie

- d'un mauvais coup de froid ou lors d'une longue convalescence

- d'une mauvaise image de soi liée à un problème psychologique

- d'un ancien traumatisme sexuel qui vient perturber le présent

 

Pour la femme, le manque de Libido ou de désir trouve aussi racine dans les mêmes problématiques que celles présentées pour les hommes mais nous pouvons aussi ajouter plus spécifiquement, les causes suivantes :

 

- de perturbations mineures, hormonales ou du cycle féminin

- de la peur de tomber enceinte s'il n'y a pas ou peu de protection

- que l'acte sexuel est imposé unilatéralement par le compagnon

- tout simplement que certains préliminaires n'ont pas été effectués

- que la proposition d'actes sexuels soit contraire à sa volonté

 

Hormis d'autres raisons plus terre à terre (et autrement problématiques) comme le fait d'avoir en même temps une ou plusieurs maitresses ou amants, ce qui divise d'autant plus le désir qu'il est partagé, les causes de l'impuissance ou du manque de libido peuvent être non seulement nombreuses mais aussi cumulatives, ce qui pose souvent aussi le problème de l'inventaire de ces causes initiales. La sexualité est une pratique naturelle au sein du couple mais celle-ci peut facilement être perturbée, non seulement du fait qu'elle soit répétitive au quotidien, donc aussi susceptible de s'éroder avec une certaine habitude désuète, mais elle peut l'être aussi à cause de nombreux facteurs non explicites.

 

Encore une fois, afin de minimiser ces incidents, il est plus que nécessaire de formuler le désir chaque jour en passant par un dialogue clair sur la sexualité du couple, sur ce qu'attend votre partenaire ou ce qu'il voudrait bien vous faire. Quelques éléments de surprise peuvent aussi contrer une baisse de régime amoureux, notamment si la femme sait se rendre désirable et si l'homme sait devenir prévenant en la matière en suivant sa partenaire comme dans une danse. Dans tous les cas il faut aussi apprendre à détecter l'envie du couple et ses moments nécessaires de "repos transitoire" qui augmentent une libido partagée au bon moment plutôt que de s'installer dans la routine et la facilité du "laisser faire" sans y prendre un plaisir en pleine réelle communion amoureuse.

 

 

"Ne pas parler de sexualité c'est... ne pas parler de soi." Michel Conte

 

"Il y a la sexualité des gens qui s'aiment et la sexualité des gens qui ne s'aiment pas." Michel Houellebecq

 

"La sexualité en tant qu'expression de l'amour est au coeur de tous les drames et de toutes les grandeurs qui nous dévastent." Gilbert Choquette

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Probleme de couple
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 12:28

comment_lui_faire_comprendre_que_j-ai_change.jpgIl n'est pas rare que l'on me pose cette question, comme s'il fallait expliquer l'évidence. Il n'est pas question de faire comprendre à son partenaire qu'il y a du changement, le changement ne s'explique pas mais se mesure.

 

Si vous êtes dans une volonté de vouloir prouver que vous avez changé c'est que votre conjoint se plaint de comportements qui l'agacent, n'attendez pas qu'il soit trop tard  pour vous remettre en cause. Il n'est pas rare d'entendre des hommes et des femmes rétorquer "ce n'est pas à mon âge que je vais changer" et pourtant nous évoluons tout au long de notre vie, la société évolue, le monde change, et nous, pauvres humains nous serions là immuables et statiques. Si nos besoins évoluent ceux de notre conjoint également alors les renier ou refuser de les prendre en considération amène irrémédiablement au chaos.

 

- Il a plusieurs sortes de changement celui qui se fait naturellement, les années passent on se rend compte simplement que ce qui nous tenait à cœur quelques années plus tôt ne nous intéresse plus.

 

- Le changement qui nous demande une implication de tous les instants (changement d'apparence, de cadre de vie, etc..)

 

- Le changement imposé par notre conjoint, généralement le couple est en crise et alors on a l'impression d'avoir face à soi un parfait inconnu qui rejette tout ce qu'il aimait partager quelques temps plus tôt avec vous.

 

Le changement est la résultante d'une prise de conscience pour celui qui le provoque et sans remise en cause du conjoint pour le comprendre et le cas échéant l'accepter le couple implose tout simplement. Il faut comprendre que plus nous vieillissons plus il est compliqué  pour certains d'entre nous de lâcher prise pour évoluer, car nous avons besoin de repères et que de les perdre devient de plus en plus douloureux.

 

Et pourtant, il suffit de regarder nos enfants grandir pour ce rendre compte à quel point le changement est immuable et quelle fierté le plus souvent pour nous parents de les voir grandir à nos côtés et prendre de l'assurance  jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol.

 

Souvent, dans le couple il y a des signes qui devraient nous interpeller, l'un des deux est force de proposition alors même que le second décline systématiquement toutes les suggestions sans même se rendre compte qu'en refusant le partage il crée un éloignement de fait qui s'installe, comme une sorte de gouffre entre deux rives.

 

Vous comprendrez pourquoi il est donc essentiel de se consacrer du "temps de couple" et pour cette raison il faut nécessairement communiquer, accéder aux désirs de son conjoint, et n'est ce pas aussi une preuve d'amour ? D'ailleurs ne le fait on pas de bonne grâce et sans réfléchir avec nos enfants ?!

 

L'envie et le désir pour soi et pour l'autre sont les moteurs du couple, mais ne cherchez pas à lui faire comprendre que vous avez changé quand le couple est tellement usé de déni, refus et négation, il n'est plus en capacité de se régénérer.

 

J'aurai pu chercher des métaphores pour expliciter ce que je viens d évoquer  mais il suffît de regarder autour de nous à un autre niveau, la Tunisie, la Libye, l'Égypte viennent de montrer à la face du monde qu'il était possible de changer sans que chacun n'ai pu ou voulu voir  le changement arriver si vite. Alors il faut savoir que tout peut arriver dans un couple, le meilleur si nous y consacrons du temps, mais aussi le pire, c'est à dire l'éloignement et la rupture si nous n'y prenons garde.

 

"Le couple, c'est autrui à bout portant. Choisir c'est se livrer." Jacques Chardonne

 

"Il n'y a rien de plus complet qu'un couple qui traverse le temps et qui accepte que la tendresse envahisse la passion." Marc Levy

 

"Un couple qui réussit est un peu plus qu'un homme plus une femme. C'est un équilibre et un mouvement un peu mystérieux." François Nourissier

 

 

"Seul le battement à l'unisson du sexe et du coeur peut créer l'extase." Anaïs Nin

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Sauver son couple
commenter cet article