Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 17:00

esperance_attente_femme.jpgNon, ce n'est pas ici un "remake" du roman de Charles Dickens que je vous propose, non, juste une interrogation, pour bien finir cette année 2011 sur une vraie et unique question, laquelle finalement pourrait résumer un an d'articles sur le couple et ses très diverses problématiques évoquées.

 

Dans le titre de cet article, un peu polémique, puisque les hommes semblent y être absents... titre pourtant réellement optimiste car étant très implicitement tourné vers la "gent masculine", j'ai voulu apporter aujourd'hui un point de vue partagé par une grande majorité d'entre-vous avec qui j'ai travaillé durant toute cette année pour résoudre des problèmes de couples ou bien pour qui j'écris régulièrement sur ce blog, c'est à dire vous, mes très nombreux lecteurs.

 

Je ne vous fais pas aujourd'hui une grande révélation si je vous affirme qu'hommes et femmes ne tendent que vers un seul objectif en étant en couple : celui du "Bonheur à deux", mais que chacun procède par des voies qui sont les siennes... et c'est ici qu'il y a bien souvent des divergences pour ne pas dire des incompréhensions, voire des malentendus qui peuvent aboutir à de véritables contresens pour l'élaboration d'une relation de couple équilibrée et harmonieuse. Conseillant aussi bien les hommes que le femmes, j'ai pu constater avec étonnement que chacun avait raison, non seulement dans cette volonté d'apporter le bonheur ou de vouloir rendre heureux son (sa) partenaire, mais aussi dans la mise en oeuvre d'une stratégie pour y arriver, ce qui démontre encore une fois la grande énergie apportée pour arriver à un résultat constructif, avec la réussite de la démarche à la clef.

 

Mais "qu'attendent les femmes !?", sous entendu : qu'attendent les femmes des hommes ! Et malgré les apparences et les contes pour enfants, les femmes ne veulent pas d'un prince charmant. Alors voici une petite liste (pas celle pour le père Noël...) de ce que les femmes attendent "de leur homme".

 

Elles attendent vraiment :

- qu'il leur dise "je t'aime", sans qu'elles le lui demandent...

- qu'il les rassure, de tout, et plus encore si possible....

- qu'il les protège, de tout, partout, et à tout moment...

- qu'il leur fasse l'amour, mais surtout "quand elles le veulent"...

- qu'il leur fasse l'amour, mais aussi "comme elles le veulent"...

- qu'il leur parle, d'elles d'abord, mais aussi de lui, d'eux à deux...

- qu'il participe, à la vie, aux projets, à l'avenir, avec elles...

- qu'il soit présent, disponible, oui, mais surtout pas envahissant...

- qu'il soit surprenant, intelligent, gentleman, et compréhensible...

- qu'il ne soit ni autoritaire, ni violent, ni trop décideur de tout...

- qu'il sache communiquer, anticiper, réaliser, créer, pour elles...

- qu'il sache prendre des décisions, mais surtout en parler avant...

 

ah... déjà si un homme pouvait seulement répondre qu'aux seuls deux tiers de cette liste, nous aurions ici un homme presque parfait.

 

Finalement, le principal problème des femmes c'est bien effectivement qu'elles en attendent beaucoup et toujours trop de leur homme... et celui des hommes de ne pas savoir ce qu'elles attendent exactement tant la liste est longue et certainement trop complexe pour eux ! Mais soyons encore une fois optimistes puisque le seul moyen pour qu'hommes et femmes se comprennent, qu'ils se rejoignent sur le même territoire du couple, pour qu'ils puissent s'apprécier et évoluer ensemble sur un terrain commun et harmonieux : c'est le dialogue, ouvert, franc, intelligent, constructif.

 

Alors pour résumer toutes ces espérances, de parts et d'autres, de ceux qui s'aiment mais qui ne savent pas se le dire ou n'osent pas s'engager, de ceux qui savent se le dire mais qui n'y arrivent pas facilement, vous voyez, il n'y a qu'une seule voie à suivre, regarder dans la même direction en se tenant la main, de temps en temps changer de cap du même pas, se tenir à ses côtés pour avancer toujours plus loin... C'est tout ce que je vous souhaite en 2012 ! Et n'hésitez surtout pas à me contacter si vous avez besoin de mon aide pour résoudre un problème de couple.

 

"On n'espère pas en l'amour ; on s'en empare et on le vit." Jacques Lamarche

 

"Nous pouvons vivre seuls, pourvu que ce soit dans l'attente de quelqu'un." Gilbert Cesbron

 

"L'attente est en proportion du bonheur qu'elle prépare." Michel Dupuy

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 10:30

aimez_vous_il_vous_aimera.jpgJe reçois de nombreux mails ou les femmes me demandent le plus souvent :


- Comment lui faire comprendre que j'ai besoin qu'il me dise "je t'aime"

- Comment lui faire comprendre que j'ai besoin qu'il me parle

- Comment lui faire comprendre que j'ai besoin qu'il m'écoute

 

Ce sont généralement des attentes exprimées par des femmes en souffrance qui sentent que leur conjoint est plus distant qu'à l'accoutumé, alors elles attendent des mots ou des actes de la part de leurs conjoint en oubliant que leurs demandes peuvent être étouffantes et oppressantes face à des hommes assez désemparés devant la souffrance de la femme qui partage leur vie.

 

Lorsqu'un homme est fatigué ou soucieux, il a tendance à se mettre en retrait "a contrario" des femmes qui le plus souvent vont chercher à exprimer leurs angoisses en les verbalisant. Les hommes intériorisent; en cas de problèmes de couple deux alternatives se présentent : soit votre conjoint ne s'exprime plus, il alors est en retrait, ou plutôt dans la fuite, et son comportement vous trouble car il est à l'opposé de l'homme que vous connaissez au quotidien... soit il n'est pas plus diffèrent que d'habitude et c'est vous qui attendez brutalement de sa part qu'il se mette à verbaliser ses sentiments ou à parler à bâtons rompus de ses pérégrinations.

 

Par ailleurs, remarquez bien que lorsqu'une femme est en demande c'est qu'elle craint un éloignement de son partenaire, seulement voilà... plus une femme demande avec insistance de l'attention, plus le conjoint s'éloigne, il faut donc que vous changiez rapidement de comportement.

 

- Soyez autonome, faut-t-il nécessairement sa présence pour faire des courses

- Préservez une activité individuelle et personnelle, si possible sportive

- Allez chez une esthéticienne pour recouvrer un moment de bien-être

- Prenez un livre, accordez-vous une heure de quiétude pour vous libérer l'esprit

- Pensez aussi à vos projets, à ceux que vous pourrez partager avec lui

 

En bref Mesdames : vous souhaitez capter son attention ? Alors provoquez-là en cultivant votre indépendance, et votre apparence, n'oubliez jamais qu'au premier jour de votre rencontre c'est la femme que vous êtes qui l'a séduit, si vous êtes devenue la mère de ses enfants c'est que vous êtes à ses yeux une femme complète, n'oubliez pas la femme que vous êtes au profit de la mère que vous êtes devenue, sans quoi vous multiplierez à moyen et long terme des risques de rupture ou de tromperie bien douloureuse.

 

Et puis vous verrez comme il est bon de reprendre confiance en soi et en son miroir c'est d'abord la perception de votre reflet, l'amour et le regard bienveillant que vous vous accordez à vous même qui donnera envie à votre conjoint de vous aimer et de vous l'exprimer à son tour.

 

De même, que vous constaterez que l'homme que vous aimez cherchera à vous combler en vous exprimant ce que vous souhaitez entendre, ainsi l'expression de son amour ne sera plus un besoin lié à votre peur de le perdre mais un geste d'amour que vous accueillerez pleinement car enfin sachez-le : l'amour ne se réclame ni ne se quémande mais il jaillit, inonde et irradie ces couples qui s'aiment.

 

   

"Je t'aime, tu t'aimes, on sème." Maurice Chapelan

 

"Otez l'amour-propre de l'amour, il en reste trop peu de choses." Chamfort

 

"JE T'AIME est sans nuances. Il supprime les explications, les aménagements, les degrés, les scrupules." Roland Barthes

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 06:49

Le_couple_fusionnel.jpgQuand un couple fusionnel partage les mêmes loisirs, les mêmes amis, les mêmes sorties au prétexte que ce couple ne peut vivre l'un sans l'autre, le danger n'est jamais très loin.

 

S'il est bien naturel les premières semaines, les premiers mois de vouloir se retrouver pour partager un amour débordant et faire découvrir à son partenaire notre univers de vie, le couple a nécessairement besoin de moments de respiration pour se renouveler de part et d'autre.

 

D'ailleurs, bien souvent le couple fusionnel évoque ce besoin de tout partager mais également la peur que tout s'arrête et à la moindre anicroche il peut passer de la fusion à l'explosion.

Peut-on vivre dans la peur permanente que ce à quoi nous tenons le plus nous échappe à tout moment ?

 

Le couple, résultante de deux individualités, se reconnaît dans le regard du partenaire...  et se reconnaître ne signifie évidemment pas que nous évoluons absolument sur un même rythme de vie.

 

- l'un peut souhaiter un moment de calme lorsque le second préfère se défouler dans une activité sportive

- l'un peut avoir besoin de voir ses proches quand le second souhaite en profiter pour s'occuper de la maison

- l'un et l'autre peuvent partager des opinions différentes, au quotidien ou au niveau de convictions plus profondes

 

Ne pas tenir compte du rythme de chacun peut entrainer "de facto" sur le moyen et long terme des frustrations, une sensation d'étouffer et fatalement tôt ou tard la mort du couple, lequel n'en est pas un puisque selon la formule consacrée "il est un et indivisible".

 

Vivre des expériences personnelles (loisirs, amis, sorties familles, etc..) permet à chacun de se nourrir d'une palette d'émotions personnelles et par là-même de pouvoir enrichir la relation de couple de nouveaux savoirs et de nouvelles expériences.

 

Si vous n'avez plus rien à apporter à titre individuel dans votre couple comment va t-il survivre au temps qui passe ? Oublier ou refuser de s'occuper de soi au seul profit de la relation de couple c'est considérer que notre partenaire peut à lui seul remplir tout le vide de notre vie, alors fatalement en cas de problème ou de distance, il faut non seulement faire face à l'absence du partenaire mais de surcroît affronter ce deuxième vide intérieur.

 

Comment pouvez vous occuper votre vie par et pour vous même ? Comment se surprendre lorsque l'on ne peut jamais se rejoindre, apprenez à délier vos peurs et à lier vos complémentarités, accepter de donner sans vous sacrifier l'amour n'est pas un champ de bataille où l'on tombe au combat comme dans certains mythes ou récits légendaires.

 

La longévité de votre couple passe par un équilibre dans votre propre épanouissement émotionnel dont vous devez garder le contrôle personnel, car comprenez que si seul votre conjoint à la maitrise des émotions qui font vibrer votre vie alors vous devenez extrêmement fragile et vulnérable. Dans un autre sens tout aussi tragique, se couper complètement de toutes ses émotions n'est évidemment pas non plus une solution viable car c'est dans un partage équilibré des sentiments, dans des proportions justes et réciproques et sans excès, que le couple peut échanger sans devenir otage ou prisonnier de l'amour unilatéral du partenaire.

 

Vous l'aurez bien compris, l'harmonie d'un couple se fonde avant tout sur l'association de deux individualités pleinement libérés émotionnellement et non sur une totale fusion aliénante et destructrice, restez conscient(e)s qu'un couple "hors limite" ne peut pas vivre bien longtemps un tel "amour absolu" et "border line", car le juste milieu est la véritable pierre angulaire de cet équilibre et de la durée de cette association entre deux individus, certes attachés sentimentalement mais totalement libres émotionnellement, que l'on peut définir comme ayant une saine relation de couple.

 

 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 09:00
Pourquoi l'amour de ma vie s'eloigne à chaque foisComment sauver son couple, si vous constatez que votre relation de couple se termine invariablement par une rupture au bout de quelques mois ?


C'est probablement que votre soif d'amour est tellement grande que vous effrayez votre conjoint alors peut-être vous posez vous quelques questions :
 

- Vous ne comprenez pas... pourtant vous le (la) couvrez de cadeaux !
- Vous l'appelez 4 à 5 fois par jour pour prendre de ses nouvelles...
- Vous lui dites souvent "je t'aime" parce que c'est important de le lui rappeler
- Vous élaborez personnellement des projets d'avenir dès les premières semaines...
- Vous avez besoin d'être rassuré(e) sans cesse concernant ce qu'il (elle) pense de vous...


 
En un mot vous êtes "étouffant", à force de vouloir tout faire, tout dire et tout donner vous en devenez carrément exaspérant en "gavant votre conjoint", il serait temps de vous occuper de vous avant de vouloir vous occuper d'un autre.

Très souvent c’est ce grand vide en vous que vous cherchez à remplir en allant envahir l'espace personnel de votre conjoint (qui n'a "normalement" rien demandé pour ce qui le concerne), vous êtes en panique s'il ne vous appelle pas de la journée, vous êtes contrarié s il ne se manifeste pas, vous êtes tout simplement intrusif, une omniprésence dictatoriale à la "Big Brother".
 
Votre conjoint n'a aucune place pour se manifester et exister, et d’ailleurs il n'en a jamais le temps, ce n'est pas sa raison d'être que de remplir ce vide en vous... alors il prend rapidement ses jambes à son coup pour se protéger de cette surabondance d'amour qu'il perçoit comme étant une invasion.
Et vous voilà encore à vous interroger sur les raisons de son départ après tout ce que vous avez fait pour votre partenaire !
 
Vous n'entrez jamais vraiment en relation mais "en dépendance", et pour exister dans le regard de votre partenaire vous vous imaginez qu'il faut prouver sans cesse que vous êtes quelqu'un de bien, ce qui explique votre immense déception lorsqu'il (elle) vous quitte.

Une relation c'est avant tout un véritable échange, or vous n'êtes jamais dans l'échange mais dans le don permanent et bien entendu vous attendez que votre partenaire en fasse de même.
 
C'est une blessure dans l'enfance liée à l'absence d'un parent, qui fait de vous cet écorché vif, puis dans votre vie d'adulte c'est ensuite cet enfant assoiffé de demandes qui s'exprime et prend toute la place... et comme l'abandon vous parle bien vous générez systématiquement le rejet, un schéma de reproduction que vous connaissez depuis votre plus jeune âge, dont finalement vous êtes la victime, et qui éveille en vous la culpabilité de ne pas avoir fait assez ou assez donner.
 
Lorsque vous vous sentirez en paix avec vous-même, que vous serez capable d'entreprendre, d'oser et de vivre sans avoir besoin d'être rassuré(e) et soutenu(e) sans cesse par votre partenaire, vous serez alors en mesure "d'entrer en relation" pour partager, sans avoir besoin de prouver ou d'obtenir des preuves de l'importance de l'amour que l'on vous accorde.

Une relation n'est pas unilatérale, c'est toujours un échange harmonieux entre deux personnes, "équilibrez votre union" et celle-ci s'en portera d'autant mieux.


Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 07:36

Dans le cadre d’un problème de couple, il n'est pas rare que l'on me demande la définition du bonheur et invariablement je réponds que si celui-ci est en relation avec les attentes et les besoins de chacun, il est également des petits bonheurs qui ne dépendent que de nous et qui ne sont en aucune manière en rapport avec l'amour que nous portons ou partageons avec notre conjoint.

Bien souvent, nous nous imaginons que vivre en couple consiste à tout partager, tout se raconter, un NOUS permanent qui nous use simplement parce qu'il n y a plus d'énergie personnelle puisée dans nos ressources personnelles.
 
Alors le MOI se perd dans l'enceinte d'un NOUS, lequel se fatigue ou s'épuise avec le temps...
 
Il est donc absolument essentiel de garder précieusement des moments personnels et d'intimité ou chacun va pouvoir se ressourcer pleinement, c'est une condition indispensable à la survie d'un couple sur le long terme. Ainsi le couple prend plaisir à se retrouver et à partager de nouveau.
 

Pour cette raison, il est important de conserver vos amis, de vous tisser un réseau social et professionnel, d'avoir des loisirs qui n'appartiennent qu' à vous afin de conserver votre individualité, car enfin, lorsque vous avez rencontré votre conjoint c'est bien cette individualité qui l'a attiré, alors pourquoi la sacrifier au fil du temps au nom de l'éducation des enfants ou bien des tâches ménagères qui par ailleurs seront souvent source de conflits au-delà des problèmes récurrents au quotidien.


Dans bien des cas, force est  de constater que ce sont "les femmes" qui ont l'impression d'avoir sacrifié leur vie personnelle au sein de la relation... même si les hommes peuvent également capter, d'une autre manière, ce sacrifice sur l'autel de leur sacro-sainte liberté d'agir et de penser.

 

Le couple n'est pas une prison où l'on vit en permanence "l'un sur l'autre" en portant le poids réciproque de nos individualités fusionnées, car si nous devons apprendre à composer c'est uniquement pour préserver la liberté et le bien être réciproque de chacun car un MOI fort génère un NOUS heureux et harmonieux.

 

Cependant, si vous avez l'impression d'être celui ou celle qui subit en permanence, qui se sacrifie sans cesse pour l'épanouissement de son conjoint, il est temps de vous demander si vous évoluez dans la même direction, avec dialogue et écoute attentive, avant que ne s'installe des reproches incessants qui sont finalement l'expression d'une frustration qui va lentement ronger et tuer votre couple.

 

Le couple est une association positive de compétences et non une fusion des compétences, et chacun va évoluer tout au long de sa vie car, tout comme dans votre parcours professionnel, c'est incontestablement au travers l'acquisition de nouvelles compétences qui vous sont propres que vous allez évoluer et faire évoluer "le territoire de partage de votre couple".


La "riche complémentarité" spécifique des conjoints est le plus grand atout pour le  couple, elle est bien plus préférable à une "attitude fusionnelle déstructurante" qui dissout souvent l'individualité de chacun dans un couple et aboutit à sa rupture.

 


Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 12:32

Lorsque la relation à l'autre est "un je(u) te piste" ou bien encore un déferlement de SMS pour savoir s'il nous aime toujours, sans compter les appels incessants pour vérifier qu'il (elle) est bien sur son lieu de travail , la relation devient alors une prison où chacun se laisse peu à peu dépérir et s'enferme dans un problème de couple.

 

Le premier, qui est dans "le harcèlement" a toujours peur qu'on l'abandonne , qu'on le trahisse, alors il rôde, attend la faute, la provoque même... Le "second, qui est dans " la soumission", se justifie sans cesse, n'arrive jamais à rassurer son conjoint, impuissant, il  ne peut que subir.

 

Ainsi, chacun à de bonnes raisons de se plaindre à l'autre, la relation évolue dans une spirale négative, dans une configuration relationnelle vampirisante qui épuise les ressources du couple au détriment d'une évolution positive et harmonieuse.

 

Or, évidement un couple ne se nourrit pas de problèmes, ni de doutes ou de frustrations, et finalement il en meurt inexorablement à petit feu.

 

Il est absolument essentiel de se libérer de cette configuration basée sur nos peurs et nos craintes pour vivre une relation de couple sereine car aimer c'est comprendre, écouter, donner, partager et pour pouvoir échanger toutes ces bonnes choses il faut avoir confiance en soi et en nous.

 

De la même manière qu'il est important de poser des limites conjugales, sortes de "recettes partagées" pour permettre à notre conjoint de s'ajuster et réciproquement, il est essentiel pour chacun d'avoir un espace personnel de liberté, ceci même dans un couple équilibré, justement pour maintenir cet équilibre sur la balance du couple où chaque individu a bien sa place sur son plateau personnel, de part et d'autre.

 

Notre perception d'une situation angoissante génère des comportements inadaptés si ils ne sont pas partagés et discutés au sein d'un équilibre où chaque individu peut s'exprimer.


L'emprise et le contrôle que l'on exerce sur son conjoint cache une impuissance réciproque à être dans le partage immédiat et  dans le moment présent pour faire évoluer librement les deux entités du couple.

 

Demandez-vous pourquoi vous souhaitez insidieusement que l'homme ou la femme que vous avez choisit vous abandonne... c'est  qu'il y a certainement une configuration d'emprise unilatérale qui mine la relation, sortez de ce cercle et élargissez ensemble la sphère du couple afin de "lâcher prise", de lâcher cette emprise négative qui peut étouffer un couple qui s'aime.


Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 08:33

Je suis de plus en plus confrontée à ce type de situation, c'est ce que l'on appelle la cyberdépendance.

 

Des échanges intenses, soutenus, partagés derrière un écran par un pseudo-couple avec une volonté de ne pas vouloir se rencontrer pour entrer dans le monde réel.


Il s'en suit des échanges épistolaires ou chacun exprime à l'autre son désir, son trouble,

ses émotions.

 

Attention au repli sur soi, à ces pseudos échanges, ou l'on se donne l'illusion d'une

communication de couple axée sur un mode désir pour compenser l'absence de dialogue.

 

Soyez vigilants, lorsque la personne avec laquelle vous échangez refuse catégoriquement

de vous parler , de vous rencontrer, c'est qu'elle est repliée sur elle même et de fait

déconnectée de la réalité, ce qui explique qu'elle aura besoin d'idéaliser la relation  et de la sublimer pour se griser.

 

Il n y a pas dans ce type d'échange une volonté de se confronter à la vie mais uniquement le désir de se la représenter au travers une possible rencontre qui n'en est que plus belle, puisque elle est fantasmée.

 

Vous devez donc impérativement déterminer ensemble ce que vous attendez l'un et
l 'autre
de cette relation, et rapidement vous rencontrer pour valider le désir que vous éprouvez.

 

S'il (elle) refuse cette rencontre, il est souhaitable d'interrompre l'échange ou alors de prendre pleinement conscience de l'enjeu de la relation, car évidemment la vie se vit et le désir passe avant tout par le regard, la gestuelle et la communication.



Vous trouverez d'autres informations sur mon site principal.

www.probleme-amour-eux.fr 
Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 08:25


Peut être avez-vous déjà rencontré ce couple enflammé pour qui la relation consiste essentiellement à alterner
amour passion et pulsions destructrices.

 





Ce couple va dépenser une  énergie folle dans le déchainement de ses pulsions/répulsions animé d'une
frénésie passionnelle, sans autre demi mesure.

 

Il va passer allégrement du rejet au désir, du dégout au plaisir dans ce JE(u) de servitude.

 

Ce couple à terriblement peur dans ce JE(u) de dépendance de perdre celui ou celle qui éveille en lui la peur de l'abandon.

 

Parce que ce  couple a du mal à verbaliser ses attentes, et qu'il est dans l'incapacité de se projeter il va s'user progressivement.

 

Dans une fusion permanente il vit uniquement dans le "NOUS"  car ce couple aime à revendiquer qu'il partage tout à l'unisson.

 

Il suffit que l'un des deux s'éloigne pour éveiller chez l'autre l'abandon , ce couple entre alors dans une prison ou pour exister il devra renoncer à son identité personnelle.

 

Pour une vie de couple équilibrée il est indispensable de préserver ce couple qui se compose invariablement de :

 

Toi

Moi

Nous


Vous trouverez d'autres informations sur mon site principal.

www.probleme-amour-eux.fr 

Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 22:03
La peur du rejet et de l'abandon fait que l'on réfute notre identité

Un personne en dépendance affective est incapable de s'aimer, de se décrire
Elle  ne se considère pas et à besoin de vivre au travers le regard " de son partenaire "

Dans un couple, ( il ) elle ne vit pas pour lui même mais pour son conjoint.
et entretient des relations fusionnelles et destructrices.

Instable (il) elle vit dans une insécurité permanente.


www.probleme-amour-eux.fr

Pour se liberer il ou elle devra apprendre à :

- Se connaître
- S'aimer
- Se faire confiance
- Demander à son conjoint  ce dont il ( elle) a besoin pour se sentir bien
- Reprendre contact avec ses émotions
- Se pardonner de n'être que ce qu'il ou (elle) est
- Remplir un vide qui le  (la) submerge et qu'il (elle)  ne contrôle pas
- se liberer de ses peurs

Et enfin reprendre contact avec  son passé, cet enfant qui à reçu de ses parents un amour défaillant
ou absent et qui ne pourra plus jamais obtenir réparation.

Un MOI fort génère un NOUS heureux !
Repost 0
Published by France-Emmanuelle - dans Dependance affective
commenter cet article